Pour les véhicules de luxe, l’année dernière a été marquée par une grande réussite. En témoigne notamment le nombre de motos vendues par le constructeur italien Ducati. Concernant les voitures, Bentley a ainsi totalisé 14 659 immatriculations en 2021. De même, Rolls-Royce a établi un record de 5 586 véhicules mis en circulation.

À la différence des autres volets de l'économie, celui des véhicules de luxe a singulièrement échappé à la crise. Pour le responsable de la filière automobile chez PWC France, José Baghdad, il a bénéficié d'un paramètre macroéconomique favorable. Le cadre explique que lors de la dernière décade, une fraction de la population a vu ses richesses s'accroître. Ainsi, elle reste en mesure de s'offrir des voitures très luxueuses. Sur le minuscule marché de l'ultra-luxe, ajoute l'expert, ces marques ont aussi prouvé au cours du temps qu'elles gagnaient en valeur. Pourtant, nombreux ont été ceux qui ont tablé sur le fait qu'elles en perdraient.


Une année exceptionnelle même pour les deux-roues

Dans le secteur mécanique, les produits les plus accessibles portent aujourd'hui sur les SUV. Ces voitures sont à la pointe de la tendance dans toutes les sociétés. Consciente de ce phénomène, Ferrari doit lancer cette année le « Purosangue », son premier modèle dans ce segment. Dans l'attente de la présentation officielle, les compagnies d'assurance voiture préparent déjà une offre qui lui sera adaptée.

Signe que les véhicules luxueux ont évité la crise, les marques y afférentes ont établi des records en 2021. C'est le cas de Ducati qui a distribué à l'échelle mondiale approximativement 60 000 motos sur cet exercice. Les deux-roues les plus sportives de cette enseigne transalpine se vendent au moins 15 000 euros.

De son côté, BMW a terminé l'an dernier avec 2,2 millions d'automobiles écoulées. Parmi celles-ci, l'on compte 5 586 Rolls-Royce. Grâce à ce volume, le groupe allemand a dépassé son record inédit datant de 2019. Les riches consommateurs ont surtout prisé :

  • • Le SUV Cullinan ; 
  • • Le Ghost.

Ces voitures sont commercialisées dans l'Hexagone à au moins 300 000 euros.

Bugatti a enregistré sa meilleure performance depuis sa création

Volkswagen a également dévoilé les résultats que Lamborghini et Bentley ont connus en 2021. Au niveau mondial, indique le groupe, ces filiales ont respectivement mis en circulation 8 405 et 14 659 véhicules. Cette performance, elles le doivent entre autres à leurs SUV Urus et Bentayga, accessibles à partir de 200 000 euros. Quant à Bugatti, elle s'est réjoui d'avoir établi en 2021 le :

Meilleur exercice jamais réalisé dans l'histoire de l'entreprise.

L'enseigne, qui vend ses voitures aux environs de 3 millions d'euros, a conclu l'année dernière avec 150 exemplaires livrés.

Face à ces statistiques, le président de la Federauto, la Fédération transalpine des concessionnaires résume :

C'est partout pareil : après les crises, les riches sont plus riches et les pauvres sont plus pauvres.

En mai 2021, le PDG de Rolls-Royce a confié à l'AFP :

Il y a beaucoup d'argent prêt à être dépensé.

Par ailleurs, même les voitures de luxe sont en passe d'inclure des modèles à motorisation électrique.