Formule 1 : Renault entend optimiser ses résultats en qualifications

Peu satisfait de ses performances en qualifications lors du début de cette saison 2019 de Formule 1, le constructeur français compte bien faire mieux l’année prochaine.

La conception d’une nouvelle voiture « de qualifications » fait partie de ses priorités pour atteindre ses objectifs. Les failles identifiées sur les véhicules pendant les dernières épreuves seront notamment rectifiées sur leurs successeurs.

Tout réside dans les qualifications

Malgré des résultats inquiétants en début d’année 2019, l’écurie française demeure optimiste pour le reste de la saison. Elle est convaincue que sa monoplace a le potentiel qu’il faut, notamment en matière de qualifications, pour décrocher une place enviable dans le milieu de peloton en fin de saison.

Selon Cyril Abiteboul, directeur général de Renault, « il est temps de changer de stratégie et miser un peu plus sur le rythme de course que sur le rythme par tour ».

Une voiture en qualifications se présente par ailleurs comme la clé pour gagner en performances, être plus compétitif et gravir les échelons du classement en Formule 1.

Quelques changements en vue

Pour 2020, la Renault F1 Team envisage de mettre en pratique quelques améliorations significatives en vue de booster les performances et d’obtenir de meilleurs résultats. Être plus efficace sur le plan aérodynamique est le premier pas dans ce sens.

Le deuxième changement consiste à trouver le bon équilibre entre qualifications et course. Étant donné que les premières pèsent lourd dans les championnats d’aujourd’hui, le constructeur français veut concevoir un nouveau schéma de développement.

Plusieurs paramètres du véhicule devront notamment être modifiés afin de tirer profit de toutes les opportunités et de redorer le blason de l’écurie.

Focaliser ses efforts sur les qualifications entraînera également divers réglages techniques, la rectification de l’inclinaison du véhicule ou la fixation des rapports de la boite de vitesse conformément à la réglementation entre autres. D’ailleurs, Cyril Abiteboul compte sur la nouvelle réglementation technique en 2021 pour rebondir.

Des mesures qui pourraient être appliquées sur les modèles classiques

Les améliorations techniques prévues pour la Formule 1 pourraient être bénéfiques aux prochains modèles de voiture classique du constructeur, aussi bien en termes de performances, de confort de conduite que de sécurité des passagers.

Les prestataires en assurance Renault tiendront notamment compte des modifications et du niveau de risque réduit pour la conception d’offres de contrat adaptées.