Selon une étude d’AAA Data, le parc automobile français est désormais âgé de 11 ans en moyenne. Plus de 50 % des voitures roulant sur les routes tricolores ont été immatriculées dans les années 2010. Les chiffres de l’organisme montrent également que dans l’Hexagone, le diesel continue d'occuper une grande partie du parc.

À partir de 2035, la vente d'automobiles à moteur à combustion interne sera interdite au sein de l'Union européenne. Malgré ce virage, ces modèles demeurent pourtant plébiscités dans l'Hexagone. Depuis ces dernières années, encore plus de 16,2 millions de voitures marchent au sans-plomb. Les véhicules essence représentent 39,6 % du parc automobile. Avec une part de 55,5 % (22,8 millions d'exemplaires), les variantes diesel se placent devant.

Avec seulement 1 % du parc automobile tricolore, la propulsion tout électrique totalise à peine 408 352 modèles. L'hybride rechargeable comptabilise 0,6 % du parc avec 266 627 voitures. Enfin, la France dénombre 861 000 hybrides classiques (2,1 % du parc).


Les voitures circulant dans l'Hexagone sont majoritairement vieilles

D'après les données d'AAA Data, 41,1 millions de voitures roulent actuellement en France. Parmi elles, 5,83 % ont été mises à la route dans les années 90, soit 2,5 millions d'exemplaires en 2021. Pour couvrir ces véhicules avec une assurance auto pas cher, il est conseillé de recourir à un comparateur d'offres.

Pour leur part, 21,3 millions de véhicules (plus de 50 % du parc) ont été achetés dans les années 2010. Les modèles immatriculés dans les années 2000, eux, demeurent encore fortement présents dans l'Hexagone. Ils comptent pour 34 % des véhicules roulant au cours de l'année dernière.

Les voitures mises en circulation entre 2020 et 2021 recensent quant à elles 3,6 millions d'unités. Elles regroupent 8,5 % du parc automobile français. La part restante se répartit entre les voitures des années 60, 70 et 80.

Parmi les modèles anciens les plus vus dans l'Hexagone, l'on trouve à la troisième position la Citroën C3. Elle se place derrière les Renault Mégane et Clio II.

L'âge du parc automobile tricolore avance encore légèrement plus

AAA Data dévoile également qu'en 2021, les voitures roulant en France ont encore vu leur âge moyen augmenter de deux mois. En conséquence, le parc automobile du pays a franchi la barre des 11 ans en moyenne. D'après les experts, ce vieillissement résulte principalement du développement du marché de la seconde main. Un phénomène qui s'explique mécaniquement par la crise de production dans le secteur du neuf depuis deux ans.

D'un département à l'autre, l'âge global des voitures varie toutefois. La moyenne la plus élevée a été relevée dans l'Indre. Dans cette collectivité, les véhicules sont âgés de 12,8 ans en moyenne. Atteignant globalement 12,7 ans, le Lot et la Creuse se situent juste devant.

En revanche, là où l'on observe les automobiles les plus jeunes, c'est dans les Hauts-de-Seine. Dans ce département, les modèles sont vieux de 8,4 ans en moyenne. Un chiffre qui découle du fait que celui-ci affiche un niveau de PIB par habitant plus notable.