La France, plus que d’autres pays, se montre particulièrement motivée par la lutte contre le réchauffement climatique à travers la ruée vers la transition énergétique. L’essor du marché des véhicules électriques et hybrides enregistré en 2019 en est la preuve. Et tout indique que cette tendance aurait à se perpétuer si l’on croit les résultats de l’enquête menée par le cabinet OC&C auprès des Français.

Dans l’Hexagone, le marché des véhicules électrifiés demeure minoritaire. Toutefois, force est de constater que ce segment tend à acquérir davantage de notoriété ces dernières années et a continué dans ce sens en 2019 si l’on se réfère à la croissance des ventes enregistrée entre janvier et septembre.

Et d’après OCC, un avenir encourageant s’annonce pour ces modèles roulant à l’énergie verte sur l’ensemble du territoire. Tout cela, parce qu’un sondage mené par ce cabinet d’étude a permis de savoir que près d’un Français sur deux est prêt à franchir le pas pour se ranger du côté de ces voitures à faible émission de gaz à effet de serre.


Les véhicules électrifiés continuent leur percée

À l’exception de la Norvège où les véhicules électrifiés détiennent 56,7% de la part du marché automobile, la France peut se targuer de représenter la moyenne européenne avec 1,7% à son actif enregistré en 2018 d’autant que ce segment n’a de cesse de continuer sa percée sur le territoire.

Il se trouve en effet que durant les trois premiers mois de 2019, le pays est parvenu à rehausser ce seuil pour le ramener à 2,3% si l’on croit les données chiffrées récemment publiées par le baromètre Avere-France. Ce qui a permis à l’Hexagone de passer après l’Allemagne avec 2,5%, mais avant l’Italie ou l’Espagne qui affichent respectivement 0,72% et 1,2%.

Dans les détails, ce rapport a démontré que la croissance des ventes des 100% électriques pour particuliers y est pour beaucoup en affichant une progression de 51% par rapport à la saison précédente avec 34 759 nouvelles immatriculations contre 23 080. N’empêche que les hybrides rechargeables aussi y ont contribué en enregistrant un accroissement de 26% pour 10 995 unités contre 13 808.

Les Français veulent accorder davantage de chance à l’énergie verte

À travers une simple simulation assurance auto, de nombreux Français savent désormais que les voitures électriques ou hybrides offrent de sérieux avantages en matière de prime.


Un point positif de plus pour ces modèles roulants à l’énergie verte qui tentent de se frayer un chemin sur ce marché dominé par l’essence et le diesel, alors qu’ils doivent encore faire face à de nombreux obstacles. Entre autres :

  • L’autonomie et le prix à l’achat pour 66% des Français ;
  • L’accès à une borne de recharge (42%) ;
  • Les coûts de maintenance (28%)
  • L’électricité (21%).

Ainsi, 23% des interrogés par OCC, le cabinet à l’origine de ces données, se sont montrés peu favorable à l’achat de ces types de véhicules. Toutefois, il faut préciser qu’à travers son enquête, l’agence a également démontré des résultats encourageants puisque 46% des interrogés ont donné des avis positifs ne serait-ce que de tenir en compte le fait que :

  • 13% des sondés ont déclarés être sûrs d’acheter une voiture électrifiée ;
  • 33% sont susceptibles de passer le cap de l’achat d’un véhicule vert.

Avec des taux aussi élevés, les Français semblent accorder davantage de chance à l’énergie alternative pour leur permettre de dépasser de loin les Allemands et les Américains ou encore les Anglais qui affichent 23% pour les premiers et 19% pour les deux autres. À noter cependant que dans ce domaine, les Tricolores ont encore du chemin à faire avant de rattraper le niveau record de 73% des Chinois.