La voiture électrique est de plus en plus présente dans le réseau routier français. Néanmoins, certains résidents en Val d’Oise, à Franconville plus précisément, semblent moins séduits par la version hybride. En effet, les prix des recharges électriques s’envolent, au point d’être plus cher que l’essence. Les réactions des citoyens ont été immédiates.

Le gouvernement et les écologistes incitent les Français à se tourner progressivement vers la voiture électrique (VE). En 2020, l'État a même annoncé l'installation de 100 000 bornes pour faciliter leur accès. Malgré ces efforts, le réseau lié aux recharges électriques peine à se développer en France. Le problème concerne essentiellement leur coût relativement élevé à l'utilisation.

C'est ce qui se produit actuellement à Franconville, en Val-d'Oise. Les résidents déplorent la forte augmentation des tarifs des bornes de recharge. Les avis sont partagés pour désigner le coupable. Les habitants accusent le réseau Freshmile. La mairie, elle, met en cause la montée du coût de l'électricité.


Un retraité obligé d'utiliser du sans-plomb pour sa voiture hybride

La politique relative à la montée des prix des bornes de recharge se heurte à l'incompréhension des citoyens. Pour un automobiliste propriétaire d'une voiture hybride depuis avril dernier, cette augmentation n'est pas justifiée.

Le retraité affiche sa déception quant aux dépenses excessives relatives aux recharges de la voiture électrique. En effet, il déplore ne pas pouvoir effectuer 50 km en payant 5 euros à la borne. Pourtant, rouler une distance deux fois plus grande ne coûterait que 10 euros avec du carburant classique. D'ajouter qu'en achetant une VE, il pensait :

[…] gagner de l'argent.

Ce retraité avait en effet opté pour un véhicule hybride grâce à la prime d'État proposée. De plus, les contrats d'assurance voiture pour les hybrides sont généralement moins onéreux. Le constat est pourtant tout autre. À ce jour, une recharge de 4,50 euros ne lui permet d'effectuer que 4 kilomètres. L'automobiliste retraité a même déclaré qu'au final, c'est :

[…] plus cher que de rouler avec du sans-plomb.

Une situation difficile à vivre pour les citoyens de Franconville

Avec ces tarifs, recharger sa voiture électrique revient plus cher que de remplir le réservoir de carburant. De plus, en 14 jours, le coût affiché pour une recharge de trois heures a beaucoup augmenté. En effet, le tarif est désormais de 4,88 euros alors qu'auparavant, il était fixé à 3,35 euros. Le retraité dénonce :

[…] Un tarif exorbitant.

Pour justifier cette situation, la mairie de Franconville évoque une majoration par rapport aux tarifs de l'électricité. Cette montée a un impact certain sur les finances des propriétaires de VE. Pour la

Communauté d'agglomération Val Parisis, cette augmentation des tarifs est inévitable. Elle justifie que les prix avaient été les mêmes pendant quatre ans.

Cependant, plusieurs prix ont été appliqués :

  •  0,75 euro par jour entre 20h du soir et 8h du matin ;
  •  1,50 euro par jour entre 8h et 20h, dimanche non compris.

En outre, le montant est multiplié par deux en cas de recharge plus rapide.