À partir du 1er juillet 2022, le bonus écologique devrait connaître une diminution de son barème. Cependant, le ministre de l’Économie a évoqué lors de la dernière campagne présidentielle l’idée d’une prolongation de ce dispositif. Dans le contexte actuel, la prise prochaine d’un décret allant dans ce sens paraît donc fort probable.

Garder les conditions présentes du bonus écologique au-delà du début juillet prochain. C'était la promesse du président de la République, Emmanuel Macron, lors de la campagne présidentielle. Ceci par l'intermédiaire du ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, le 14 mars 2022. Ce dernier soulignait la nécessité que cette prime reste plus longtemps plafonnée à 6 000 euros pour une voiture électrique.

Dans le nouvel Exécutif, annoncé le 20 mai 2022, le locataire de Bercy avait été reconduit à son poste. Il devrait donc maintenant matérialiser son plan. L'édiction de la prolongation de l'aide à l'achat/location d'un véhicule à faible émission de carbone semble par conséquent pour bientôt.


La réduction s'appliquera en l'absence d'un nouveau décret

En attendant cette proclamation, le bonus écologique diminuera toujours de 1 000 euros à compter du 1er juillet 2022 . Le décret à prise d'effet imminente précise néanmoins que pour les règles plus avantageuses, celles effectives avant cette date :

[…] Restent applicables à un véhicule neuf commandé avant le 30 juin 2022 inclus, si sa facturation intervient au plus tard le 30 septembre 2022.

Une disposition qui devrait encourager l'acquisition d'une voiture électrique pour encore quelques jours. Aux ménages qui prévoient un tel projet, l'on recommande de solliciter déjà des devis assurance auto pour le modèle convoité.

La prime écologique proposée à une personne physique pour une voiture électrique neuve s'établit pour l'instant à :

  • 2 000 euros pour les modèles de 45 000 à 60 000 euros ;
  • 27 % du coût limité à 6 000 euros au maximum pour les voitures de moins de 45 000 euros.

L'État veut favoriser la conversion à la voiture électrique

Pour précision, l'éventuelle reconduction du bonus écologique s'adresse exclusivement aux voitures entièrement électriques. Les variantes hybrides rechargeables seront écartées du dispositif à partir de juillet prochain. Les acquéreurs de ce modèle auront toutefois, suivant quelques conditions, la possibilité de bénéficier de la prime à la casse.

L'État semble décidé à rendre la voiture électrique plus accessible aux Français. L'éco-bonus permet d'acheter à prix abordable ces automobiles encore extrêmement onéreuses. Cependant, le plus pertinent des dispositifs gouvernementaux porte sur la « voiture électrique à 100 euros par mois ».

Le gouvernement s'apprête en effet à lancer un plan dédié aux foyers à faibles revenus. Le projet serait conditionné sur ce critère et fonctionnerait avec un mécanisme très simple. Il offre la chance de profiter d'un leasing à 100 euros mensuels.

L'exécutif paierait d'abord les 2 500-7 000 euros d'apport initial pour la signature d'un contrat de location avec option d'achat. Ensuite, il règlerait l'écart entre le seuil de 100 euros et la somme d'argent réclamée mensuellement par le fabricant automobile. Pour un véhicule avec une mensualité de 169 euros, il prendrait alors à ses frais 69 euros.