La nouvelle politique de Renault est axée vers les prestations en assurance. Avec un million de contrats obtenus jusqu’à présent, le groupe compte multiplier ce chiffre par 3,6. Il existe cependant des difficultés dont la compétitivité du secteur et l’essor du leasing. Mobilize Financial Services, la société de financement attachée à Renault, reste cependant optimiste.

En bref :

  • Le groupe Renault lance son nouveau projet d'acquérir trois fois plus de contrats d'assurance d'ici 2030 ;
  • D'ici 2025, les voitures seront toutes nativement connectées ;
  • Mobilize lancera une plateforme commune pour faciliter l'accès aux documents d'assurance.

Bien plus qu'un simple constructeur de voitures, Renault est un fournisseur de mobilité dans le sens large. Le groupe souhaite désormais pousser davantage son implication dans le domaine de l'assurance à travers sa filiale Mobilize Financial Services. Cette dernière a récemment créé un organisme d'assurance auto, Mobilize Insurance, destiné au marché européen. Les offres seront, entre autres, adaptées à l'usage du véhicule : la localisation, les personnes à bord, etc. L'aspect pratique et le contexte du marché font partie des principales difficultés à la mise en œuvre de ce projet. Les clients des concessionnaires sont d'ailleurs nombreux à souscrire des contrats d'assurance auprès d'autres entités.

Des contrats d'assurance personnalisés

Obtenir trois fois plus de contrats d'assurance en moins de dix ans est le défi que Renault s'est lancé. João Leandro, directeur général de Mobilize Financial Services, s'appuie sur l'essor des véhicules connectés, qui concorde avec l'objectif de leur projet.

Mobilize peut compter sur ses contrats commerciaux avec Accenture, Allianz, Axa et d'autres assureurs. Le directeur exécutif des assurances chez Accenture, Fabrice Gardette, explique

:
Grâce à cette nouvelle offre, nous allons pouvoir personnaliser les données pour adapter en temps réelles garanties selon l'endroit où se déplace le client, mais aussi en fonction des personnes qui se trouvent à bord du véhicule.

Le parc automobile sera nativement connecté d'ici 2025. Un connaisseur garantit également que les constructeurs vont s'empresser de renforcer leur stratégie vis-à-vis de cette nouvelle donne. Les marques sont actuellement de plus en plus nombreuses à proposer des contrats en assurance voiture.

Face à la concurrence

Selon Raphaele Carreau, directrice assurance chez Mobilize, la souscription d'assurance se fera à travers la compagnie. Les offres concerneront également les véhicules d'occasion. Elles sont destinées aux marques Renault, Alpine, Dacia et évidemment Mobilize. Les nouveaux tarifs tiendront compte :

  • Du kilométrage de la voiture ;
  • Du mode de conduite avec les technologies modernes.

Pour faciliter ses échanges avec les assureurs partenaires et les clients, Mobilize propose :

[…] Nous allons lancer en septembre 2023 une plateforme commune pour éviter au client de devoir fournir plusieurs fois les mêmes documents.

Plusieurs concessionnaires du groupe Renault sont toutefois franchisés, ce qui peut compliquer la mise en œuvre du projet. Ces derniers ne sont pas tenus de proposer à leurs clients les contrats d'assurance de Renault.

Par ailleurs, des constructeurs proposent des contrats d'assurance auto depuis une vingtaine d'années. Les Italiens et les Polonais se présentent aussi comme des concurrents importants. Certains assureurs bénéficient également du leasing qui se démocratise.