L’inflation impacte encore plus sévèrement le secteur de la réparation automobile. En effet, si les chiffres à l’échelle nationale font état d’une hausse de 4,9 % en un an, le prix des pièces de remplacement a bondi de près de 8,6 % entre 2022 et 2023. Les données publiées par l’association SRA (Sécurité & Réparations Automobiles) permettent par ailleurs de savoir que la hausse varie considérablement en fonction des constructeurs.

Hausse inégale du prix des pièces de remplacement en fonction des constructeurs

Skoda et Toyota enregistrent les hausses les plus importantes

L'augmentation des prix des pièces de remplacement contribue à faire grimper le coût de la couverture. En effet, leur prise en charge par l'assurance auto entre en compte dans le calcul de l'indemnisation des sinistres, et donc du risque à couvrir pour les compagnies.

Ainsi, entre 2022 et 2023, c'est chez la marque tchèque Skoda, propriété du groupe Volkswagen, que la plus forte hausse de prix est enregistrée, à +20,23 %. À la deuxième place se tient le Japonais Toyota, dont les prix des pièces bondissent de 17,09 %.

Les constructeurs français ne sont pas épargnés par l'enchérissement des pièces, avec 7,36 % chez Peugeot, contre 8,9 % pour la marque au losange. Les propriétaires de Tesla sont les mieux lotis, avec une hausse de seulement 1,48 %. Enfin, remplacer une pièce sur une Mazda coûtera 1,71 % de plus par rapport à l'année dernière.


Une hausse attendue de 3,5 % de l'assurance auto

La grande majorité des acteurs du domaine de l'assurance auto sont d'accord sur le caractère inéluctable de la hausse des coûts pour 2024.

Une augmentation de l'ordre de 3,5 % est ainsi attendue et pourrait atteindre une moyenne de 650 euros par an, contre 630 euros en 2023.

Outre des réparations plus onéreuses, cette évolution s'explique aussi par la cherté croissante des voitures neuves.

Les véhicules éligibles au leasing électrique à 100 euros par mois risquent de devenir moins attractifs avec la majoration de la prime d'assurance. En effet, le loyer mensuel n'inclut pas l'assurance auto, mais uniquement l'assurance décès, invalidité et perte d'emploi. Il faudra donc compter 49 euros en moyenne supplémentaires par mois en tenant compte de la hausse de 3,5 %.

À retenir : 
  • Le prix des pièces de remplacement bondit de plus de 8 % en 2023.
  • Cette hausse a un impact considérable sur le coût de l'assurance auto.
  • Une augmentation de 3,5 % des primes d'assurance auto est attendue en 2024.