Pour reprendre un groupe spécialisé dans l’automobile autonome, Qualcomm prépare une enveloppe de 4,6 milliards de dollars. En 2017, son compatriote Intel a racheté une autre société du même secteur pour 15,3 milliards de dollars. Selon un expert, les leaders des microprocesseurs aspirent tous à devenir un acteur clé sur le marché de la voiture.

À l'heure actuelle nombre de constructeurs auto tels que Renault, Volkswagen ou BMW commencent à concevoir en interne leurs semi-conducteurs. Pour cette raison, Qualcomm désire prendre possession de Veoneer, spécialisé dans l'assistance à la conduite, d'après Jean-Christophe Eloy, président de Yole Développement. Un organisme de conseil positionné dans le secteur des puces électroniques.

Dans ce contexte, Qualcomm a récemment présenté une offre de reprise de 4,6 milliards de dollars à Veoneer. Et ce, malgré une proposition soumise par l'équipementier Magna en juillet dernier. En creux, l'entreprise de San Diego projette d'acquérir sa cible à 18 % plus cher que la société canadienne.


Investissement dans les systèmes ADAS

Joe Spak, analyste auprès de RBC Capital, avertit que :

[…] De notre point de vue, concurrencer Qualcomm semble difficile.

Pour Jean-Christophe Eloy, le rachat permettrait au géant californien de microprocesseurs de gagner en importance sur le marché. De cette manière, celui-ci deviendrait également un producteur de dispositifs d'aide à la conduite automobile (ADAS). Pour le moment, Jean-Christophe Eloy avance que la firme fabrique uniquement des constituants pour ces modules. Et un analyste anticipe que pour Qualcomm, la phase suivante se traduira par :

[…] Un partenariat avec TSMC dans l'automobile.

Bien avant l'enseigne californienne, d'autres groupes ont déjà consacré une somme conséquente sur les technologies d'assistance à la conduite. Il y a cinq ans, Intel a dépensé 15,3 milliards de dollars pour reprendre l'israélien Mobileye. Un établissement spécialiste des systèmes d'évitement des collisions. De son côté, Nvidia a fabriqué en interne « Xavier », une technologie destinée aux modules ADAS.

Jean-Christophe Eloy constate que dans des voitures de plus en plus connectées, électriques et autonomes :

[…] La valeur de l'électronique est amenée à tripler dans les années à venir.

Un changement à suivre pour les acteurs de l'assurance voiture.

Internalisation des productions de microprocesseurs

Le consultant explique que les leaders des semi-conducteurs ambitionnent tous de :

[…] Devenir le cerveau de la voiture, car l'automobile devient un des marchés essentiels de l'électronique.

Pour Qualcomm et Intel, cette diversification dans une filière en plein décollage constitue un secteur auquel se raccorder. Surtout lorsque Huawei et Google visent l'autonomie sur le marché des smartphones et Apple sur celui des ordinateurs. Le président de Yole Développement ajoute que le design a acquis une importance capitale au point que :

[…] De plus en plus de fabricants internalisent ce travail et n'ont donc plus besoin de Qualcomm ou d'Intel.

D'ailleurs, pour les modems de l'iPhone, Apple est lié avec l'entreprise de San Diego jusqu'en 2023, révèle un expert. Toutefois, il anticipe une internalisation une fois cette échéance passée. De son côté, Google a récemment déclaré qu'il renoncera aux puces Snapdragon, produites par Qualcomm, pour son smartphone Pixel 6.