Depuis mars de l’année dernière, l’État a mis en place RDV Permis. Une plateforme permettant aux candidats au permis de conduire de s’inscrire sur Internet. Après l’Aude, le Tarn, le Gard, etc., toute la France sera éligible au dispositif d’ici 2022. Pour le gouvernement, le but de l’opération, c’est de responsabiliser les impétrants par rapport à leur niveau.

Pour passer l'examen du permis de conduire, tout candidat dans toute la France pourra bientôt profiter de la nouvelle modalité d'inscription. S'il s'agit d'un postulant libre, il s'occupe de l'enregistrement, mais aussi du choix de la date et de l'horaire de passage. Pour ce faire, il conviendra de se diriger vers la plateforme en ligne RDV Permis.

En fonction de sa préférence, l'élève pourra ensuite fixer le créneau et le centre où il souhaite passer les épreuves. Il est également tenu de fournir les informations sur l'individu détenteur du permis B qui l'emmènera au rendez-vous. Arrivé au grand jour, l'apprenti conducteur devra s'équiper d'une voiture dotée d'un système de double-commande.


12 nouveaux départements depuis mi-mai

Afin de s'en procurer, il peut en louer à des sociétés spécialisées. Concernant un impétrant en auto-école, la seule démarche à effectuer se résume à la sélection d'un créneau avec l'établissement. Auparavant, c'était ce dernier qui inscrivait l'élève et déterminait une date pour son examen.

Le gouvernement a en effet déployé un portail Web permettant aux postulants de définir par leur soin leur jour de passage. Lors de sa phase expérimentale en mars 2020, seuls le Gers, l'Aude, le Gard et la Haute-Garonne proposaient cette démarche. Depuis mardi 18 mai dernier, la liste a été élargie à 17 territoires. Parmi les nouveaux départements concernés figurent entre autres :

  • Les Landes ;
  • La Gironde ;
  • Le Tarn ;
  • Les Hautes-Pyrénées ;
  • Les Pyrénées-Atlantiques ;
  • Le Tarn-et-Garonne, etc.

Les épreuves du permis de conduire réussis, l'intéressé devra souscrire une assurance auto s'il envisage d'acheter un véhicule. À noter que la protection doit s'appliquer dès le jour de l'acquisition. Ainsi, il est conseillé à ceux qui songent à un tel projet de se renseigner préalablement sur la couverture.

Échéance prévue pour 2022

Face au succès du site RDV Permis, l'Exécutif a pris l'initiative d'étendre sa zone de couverture. D'ici novembre de l'année prochaine, tous les Français de la métropole pourront recourir au dispositif. Entre-temps, la liste de territoires éligibles sera allongée de manière progressive.


Pour les autorités publiques, l'objectif de cette mesure consiste à mieux responsabiliser les apprentis conducteurs. Ces derniers devront apprécier eux-mêmes leur capacité à se décider de s'inscrire aux épreuves ou non. Dans le cadre de la démarche classique, c'étaient les moniteurs qui s'occupaient de cette étape. Ils étaient considérés comme le plus à même d'évaluer le niveau de l'élève.

Dans ce contexte, les impétrants incompétents ou absents lors de l'examen seront sanctionnés. Pour cause, cela permettrait de freiner les inscriptions inutiles. Ainsi, tout échec entraînera un délai de 10 à 45 jours avant la prochaine réinscription. Celui-ci variera selon le nombre de points obtenus au passage précédent. Quant à l'absence, la pénalité sera de 40 jours si aucune justification n'y est apportée.