Les jeunes automobilistes sont ceux qui déboursent le plus en assurance auto

D’après un récent baromètre, une différence de 442 euros est constatée entre le budget alloué par les automobilistes âgés de 18 à 25 ans à leur assurance auto et celui des autres conducteurs. Pour les 26-35 ans, la prime moyenne est de 639 euros tandis qu’elle tourne autour de 508 euros pour les 36-45 ans.

Les 46-55 ans, eux, déboursent en moyenne 475 euros ; les 56-65 ans, 403 euros. Au-delà de cette tranche d’âge, le montant remonte à 419 euros.

En effet, les automobilistes de plus de 66 ans sont considérés plus à risque car ils sont davantage sujets aux troubles oculaires, déficit de l’attention, etc.


Des tarifs plus ou moins élevés selon le lieu de résidence

Le comparateur assurance explique qu’il n’est pas étonnant que les jeunes automobilistes déboursent une somme aussi élevée pour couvrir leur voiture étant donné que les assureurs les considèrent souvent comme des profils à risque du fait de leur manque d’expérience.

Outre ce critère, d’autres facteurs influent sur le montant de la prime. Notamment la région de résidence du conducteur. En France métropolitaine, c’est en Corse que les automobilistes déboursent le plus en assurance auto, avec 755 euros. Vient ensuite l’Île-de-France qui affiche des tarifs moyens de 693 euros.

Dans les DOM, les primes coûtent encore plus cher. Une situation s’expliquant notamment par des risques plus élevés pour les assureurs : plus de vols de véhicules, d’accidents de la circulation, etc. Ainsi, il faut compter en moyenne :

  • 776 euros à La Réunion ; 
  • 832 euros en Martinique ; 
  • 844 euros en Guyane ; 
  • 845 euros en Guadeloupe.
Par contre, la Bretagne est la région où l’assurance auto revient le moins cher (530 euros).

Une prime encore plus chère pour les modèles électriques

Les tarifs de l’assurance jeune conducteur varient aussi selon le type de véhicule. De manière globale, les automobilistes doivent prévoir en moyenne :

  • 619 euros pour une berline ; 
  • 636 euros pour une familiale ; 
  • 640 euros pour une citadine.
La couverture des berlines haut de gamme et des sportives ou cabriolets coûte encore plus cher. Respectivement 714 euros et 730 euros.

Concernant la marque, parmi les 30 voitures les plus vendues, Dacia, Toyota et Hyundai sont les moins chères à assurer. En effet, il faut compter en moyenne 461 euros pour protéger un véhicule de la marque roumaine, 519 euros pour un modèle de la marque japonaise et 523 euros pour une voiture de la marque coréenne. En revanche, les 3 marques affichant la prime moyenne d’assurance auto la plus élevée sont :

  • Tesla avec 1 061 euros ; 
  • Porsche avec 963 euros; 
  • BMW avec 773 euros.
Pour Tesla, le tarif s’explique essentiellement par le prix du véhicule (un modèle neuf coûte plus de 50 000 euros) et les coûts de réparation qui sont plus importants pour les électriques.