L’entreprise de location longue durée, LeasePlan, sort chaque année un classement de mobilité électrique se basant sur les pays européens. En tête se trouvent ceux qui ont réalisé les meilleures avancées pour la promotion des véhicules électrifiés. Les pays qui arrivent derniers sont ceux qui doivent investir davantage. La France est située au milieu, 11ème sur 22 pays.

Le rapport publié mardi 12 avril 2022 par LeasePlan indique que des améliorations ont été réalisées d'un point de vue général. L'entreprise met cependant l'accent sur l'insuffisance des infrastructures de recharge et la nécessité de multiplier les investissements. Il s'agit, selon elle, d'un obstacle majeur au développement de l'électrique. LeasePlan prévoit même une pénurie dans les prochaines années sans une initiative de la part des autorités européennes. En effet, le coût des voitures électriques devient plus accessible, selon la structure, et leur nombre pourra se multiplier. L'implication des gouvernements européens est requise en parallèle pour maîtriser cette dynamique et en tirer profit.


Un besoin urgent d'améliorer les installations de recharge

L'étude dénote une augmentation des ventes pour les véhicules électrifiés sur l'ensemble du territoire européen, électriques et hybrides compris. La gamme s'étend par ailleurs chez les constructeurs et les modèles couvrent désormais une bonne partie des segments existants. Les voitures électriques gagnent en même temps en compétitivité. Selon LeasePlan, leur avantage réside dans le coût de l'électricité, plus accessible que celui de l'essence et du gazole. Tout ceci s'accompagne néanmoins d'une problématique de taille : le nombre encore limité des points de recharge.

L'entreprise appelle ainsi à des actions appropriées de la part des autorités gouvernementales. Elle indique que ce manque peut entraîner des difficultés d'accès à la recharge à l'avenir. Et ce, dans un contexte où les acquisitions se multiplient.

En France, 52 311 installations de recharge sont disponibles à ce jour, réparties sur l'ensemble du territoire. Parmi elle, 5 573 délivrent une charge rapide. Il existe cependant 0,78 borne pour 1 000 habitants et 48 bornes rapides sur chaque centième de kilomètres d'autoroute. Vis-à-vis du nombre de véhicules en circulation, on compte 1,844 bornes pour chaque voiture vendue en 2021. Les propriétaires peuvent souscrire une assurance avec une couverture identique à celle des modèles thermiques. Consulter un comparateur assurance auto en amont permet de trouver l'offre la mieux adaptée à ses besoins.

La Norvège en première place

Avec sa 11ème place, la France a encore des efforts à fournir pour promouvoir la mobilité électrique. La Norvège, qui détient la première place du classement, possède pour sa part 24 249 points de recharge. Cela inclut 7 858 bornes de recharge rapide. Le pays compte 4,5 bornes pour 1 000 habitants et 780 points de recharge rapides disponibles sur tous les 100 kilomètres d'autoroute. Ce chiffre se traduit également par 1,64 borne pour chaque modèle électrifié immatriculé en 2021.

Les infrastructures de recharge ne sont cependant pas les seuls paramètres pris en compte pour établir le classement. LeasePlan s'est aussi appuyé sur le nombre de véhicules électrifiés vendus. Les frais d'utilisations ont également été pris en compte, en y incluant les programmes gouvernementaux. Sur la base de ces éléments, la Norvège obtient 42 points sur 50. Elle est suivie en deuxième position par les Pays-Bas qui affichent 37 points sur 50. Le Royaume-Uni et l'Autrice viennent ensuite, avec des points identiques à 35 sur 50.

La France totalise 27 points sur 50. Les trois dernières places sont détenues par la Slovaquie (14 points), la République Tchèque (13 points) et la Pologne (13 points). L'étude a été réalisée pour la 5ème fois consécutive auprès de 22 pays européens.