Durant le confinement, les ventes de voitures dans l’Hexagone se sont effondrées. Néanmoins, elles ont vivement repris dès la levée des restrictions de déplacement. Les chiffres du CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles) indiquent que la progression constatée en mai et juin derniers s’est poursuivie en juillet. Le mois d’août devrait être marqué par la même tendance selon les spécialistes.

En juillet 2020, les commandes de véhicules en France ont augmenté de 21,4 % selon le CCFA. Les souscriptions d'assurance auto sur cette période ont certainement aussi progressé. La demande soutenue observée du côté des consommateurs particuliers est notamment liée à un effet de rattrapage. En effet, ils n'ont pas eu la possibilité de remplacer leur voiture durant le confinement.

En même temps, les aides déployées par le gouvernement dans le cadre de son plan de relance automobile ont encouragé les achats. Il reste à savoir si le retour à l'ancien barème de la prime à la conversion depuis le 3 août dernier impactera la croissance du marché.


Vers une hausse des ventes pour le troisième mois consécutif depuis le déconfinement ?

En juin dernier, les ventes de voitures neuves en France ont augmenté de 1,2 %. En juillet, les résultats sont demeurés positifs, avec une hausse qui s'est établie à 3,9 %. Le marché automobile a donc enregistré une croissance sur deux mois consécutifs depuis la fin du confinement. Malgré tout, il demeure en recul de 33,2 % de janvier à juillet 2020.

Pour l'ensemble de l'année, les constructeurs tablent sur un repli de 20 à 30 %. Encore faut-il que le dernier trimestre, dont la visibilité est habituellement restreinte, ne s'accompagne pas de mauvaises surprises. En tout cas, les acteurs du secteur sont confiants pour le troisième trimestre. En considérant les données recueillies chez les concessionnaires jusqu'au 12 août, une source proche des fabricants automobiles français estime :

La courbe des commandes en août devrait rester au-dessus de l'an dernier […] et les immatriculations montent vite.

Une activité plus ou moins soutenue en dépit de la trêve estivale

En août 2019, 129 300 immatriculations ont été effectuées dans l'Hexagone. En se basant sur cette donnée, la source susmentionnée indique que les résultats provisoires du mois d'août 2020 sont encore négatifs. Au cours des 10 premiers jours, 26 000 véhicules ont été écoulés dans le pays. Le 12 août dernier, ce chiffre est passé à plus de 33 000. Selon les spécialistes, il continuera d'augmenter étant donné que les ventes bondissent habituellement vers la fin du mois.

Toujours est-il que l'activité dans le secteur automobile ralentit généralement durant la trêve estivale, les consommateurs comme les vendeurs prenant des congés. Le mois d'août 2020 n'y dérogera pas. Toutefois, la baisse sera certainement atténuée par rapport aux années précédentes. Une autre source proche des constructeurs de voitures a confié à Reuters :

Ça travaille beaucoup pour un mois d'août, et pour les modèles qui marchent, les carnets sont pleins.