En Suisse, les prévisions de 2019 ont été dépassées sur le marché de la voiture. Selon auto-suisse, 311 466 nouvelles immatriculations ont été enregistrées l’an dernier. Pour 2020, les acteurs du secteur s’attendent à la même performance. Il reste à savoir si les immatriculations atteindront la barre des 300 000 unités cette année.

Sur le marché suisse, le constructeur Tesla acquiert davantage de parts de marché. En effet, le constructeur américain est parvenu à écouler plus de 6 000 modèles l’an dernier. En 2018, ses ventes n’ont pas dépassé 1 500 unités. En revanche, certains industriels comme Peugeot et Fiat régressent, avec des parts respectives de - 11,3 % et de - 8,5 %.

Les consommateurs suisses sont-ils plus intéressés par certaines catégories de voitures ? En tout cas, le bilan 2019 dressé par auto-suisse (association qui rassemble les importateurs officiels de véhicules) s’est révélé encourageant. Le recours aux plateformes de simulation assurance auto a dû se renforcer en parallèle.

Les Allemands font progresser les ventes de moteurs à propulsion alternative

En 2019, les ventes de motorisations à propulsion alternative ont franchi la barre symbolique des 10 %. En effet, elles se sont établies à 13,1 %. Il s’agit d’une première sur le marché helvétique. L’écoulement de modèles électriques a largement contribué à ce dynamisme, avec une progression des ventes de 157,7 %. En tout cas, dans l’ensemble, les ventes de véhicules ont connu un bond de 88,6 %.


Parmi les fabricants de voitures qui en ont le plus profité figure le géant d’outre-Rhin Volkswagen. Avec des parts de marché évaluées à 11,1 %, il conserve sa place de leader sur le marché suisse. Pour leur part, Mercedes, BMW et Audi enregistrent respectivement 8,6 %, 8 % et 6,0 % de parts de marché.

Les voitures du groupe Volkswagen semblent particulièrement plébiscitées par les usagers. Même Seat a vu ses ventes s’accroître considérablement avec 14 400 modèles commercialisés l’année dernière.

La croissance des ventes sera-t-elle toujours aussi prometteuse malgré les impératifs écologiques ?

La cadence de l’évolution des ventes de voitures sera-t-elle maintenue cette année ? Parmi les automobilistes européens, les Suisses comptent parmi les grands adeptes de grosses cylindrées.

Or, la moyenne des émissions de CO2 est censée s’établir à 95 grammes par kilomètre en 2020. 85 % des véhicules de tourisme neufs sur le marché helvétique sont concernés. Un porte-parole d’auto-suisse se montre confiant. Il avance que nombre de voitures équipées de batterie électrique seront mises sur le marché dans les mois qui suivent.

Comparativement aux ventes de 2018, le marché de la voiture neuve a affiché une croissance de 3,9 % l’an dernier. C’est ce que l’association des importateurs a communiqué récemment. Le mois de décembre 2019 a été particulièrement bénéfique pour les importateurs, sachant que 35 000 automobiles neuves ont été commercialisées. En comparaison annuelle, ce chiffre correspond à une progression de 26,5 % des ventes.