Les citadines de marque française arrivent en tête de classement des voitures les plus appréciées en janvier 2021. Le baromètre des ventes le confirme avec 26?063 unités écoulées chez Peugeot. Pour ce qui est des modèles de voiture les plus recherchés, la 208 II a fait l’objet de 7?915 immatriculations.

Un site web consacré à l'automobile s'intéresse aux ventes de véhicules neufs en janvier 2021. Les constructeurs français dominent le classement. Si la Peugeot 208 II occupe la tête de liste avec 7?915 modèles vendus, la Dacia Sandero 3 la suit de près avec 7?249 ventes enregistrées.

Chez Hyundai, 3?102 véhicules ont trouvé preneur, avec 15,7 % de taux de vente. Chez Opel, en revanche, le mois de janvier n'a pas été fructueux : la marque essuie un recul de 31,8 %. Quel que soit le modèle de voiture acheté, une assurance auto est nécessaire pour bénéficier de garanties personnalisées.

Dacia Sandero 3, le modèle phare du début d'année

L'acquisition d'une nouvelle voiture figure parmi les bonnes résolutions d'une année qui commence. Ainsi, les constructeurs automobiles surveillent de près les tendances du marché.


Le constat est unanime. Les chiffres varient d'une marque à une autre, mais les géants français restent leaders du marché. Pour Dacia, la Sandero 3 attire les amateurs de citadine, avec un volume de vente de 11?417 pour janvier 2021. Si l'on compare les chiffres à la même période en 2020, la filiale enregistre une hausse du taux de vente. Elle est de 95 %.

Les autres modèles de véhicules phares sont la Peugeot 208 II et la Renault Clio V. Cette dernière s'est vendue à 6?323 exemplaires. La Toyota Yaris se classe quant à elle en 8ème position avec 3?842 acquisitions. À la 12ème place se trouve la Volkswagen Polo VI pour 2?300 véhicules vendus. Pour ce qui est de la Mercedes Classe A, elle n'enregistre que 661 ventes. Elle arrive ainsi en fin de classement (50ème position).

La réglementation CAFE influe sur la stratégie de vente des constructeurs automobiles

Appliquée en 2020, la norme CAFE (Corporate Average Fuel Economy) a mis en place un seuil d'émission de CO2 moyen que les constructeurs automobiles devront désormais honorer. Il s'agit de 95 g/km applicables sur 95 % de la flotte de 2020 et 100 % de celle de 2021. Le non-respect de cette mesure restrictive expose les constructeurs au paiement d'amendes estimées à des centaines de millions d'euros.


Pour éviter d'en arriver là, les constructeurs ont retiré des concessionnaires les véhicules qui ne répondent pas aux nouvelles réglementations. C'est le cas de Dacia qui en a réellement souffert en 2020.

Cette stratégie a eu un impact majeur sur les tendances et les taux de vente. Pour pouvoir s'en sortir, certaines marques ont préféré attendre 2020 avant de proposer des voitures électriques et hybrides. Parmi celles qui parviennent à faire face, Volvo affiche une hausse de 48 % des ventes, contre 45 % pour Suzuki.