Au plus tard d’ici la fin de la décennie, la firme allemande ne mettra plus que des véhicules électriques sur le marché européen. En ce qui concerne, la vente de modèles hybrides, essence ou diesel, elle pourra continuer si les conditions le permettent. Afin d’apporter plus de précision concernant ce virage, Mercedes présentera bientôt son plan.

Face aux normes qui devraient signer l'arrêt des voitures essence ou diesel, les constructeurs se trouvent contraints de s'y conformer. En juin dernier, Audi a ainsi annoncé la fin des véhicules dotés de moteurs thermiques pour 2033, avec une éventuelle dérogation en Chine. Ensuite, Mercedes a emboîté le pas à la marque d'Ingolstadt et décide de passer au tout électrique à partir de 2030.

Dans un premier temps, l'abandon du bloc à combustion interne devrait uniquement se produire en Europe. En revanche, la commercialisation des modèles avec ce type de motorisation pourrait se poursuivre dans certains marchés. Ce scénario sera conditionné par l'existence d'exigences environnementales locales moins strictes.


Présentation du plan d'électrification d'ici quelques jours

Par conséquent, la future Classe S, prévue pour 2026 au plus tôt, devrait débarquer uniquement en version intégralement électrique. Il en est de même pour la gamme C qui pourrait probablement sortir à la même échéance. D'ailleurs, le constructeur à l'étoile a déjà amorcé la transition. Il a équipé la C63 AMG d'une motorisation hybride rechargeable à quatre cylindres.

Chez Mercedes, la conversion au 100 % électrique s'effectuera de manière graduelle. À cet effet, il dévoilera le 22 juillet prochain son plan au cours d'un évènement dédié. Selon certaines sources, le groupe Daimler prévoit déjà une suite électrique pour la quasi-intégralité de ses futurs véhicules. Néanmoins, elles seront proposées en même temps que les autres modèles, dont les hybrides, avant de passer à l'entièrement électrique.

Un quotidien affirme que la décision de la firme sera effective à partir de 2030 au plus tard. D'ici 9 ans maximum, les demandes de devis assurance voiture thermique ou hybride pour une Mercedes devrait donc disparaître. Ce qui va aider l'enseigne à atteindre son objectif de détenir une flotte totalement verte d'ici 2039.

En avance sur Volkswagen

Au regard de cette décision, le géant allemand prend donc de l'avance par rapport aux mesures de la Commission européenne. Le 14 juillet 2021, l'organe de l'UE a proclamé l'interdiction de commercialisation de voitures thermiques dès 2035.


Il en est de même en comparaison avec son compatriote Volkswagen, qui a annoncé bannir ces modèles de son catalogue en 2033 et 2035. Aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Afrique, et en Chine, la démarche mettra plus de temps à s'appliquer, d'après la marque. Le directeur des ventes de VW, Klaus Zellmer explique que son entreprise doit s'ajuster aux différentes vitesses avec lesquelles chaque région évolue.

Par ce choix, le fabricant compte rendre neutre en CO2 l'intégralité de sa flotte d'ici un peu moins de 30 ans. En attendant, il espère atteindre à la fin de la décennie une part électrique de 70 % dans ses transactions en Europe.