Les derniers chiffres publiés par la plateforme Fluctuo témoignent d’une croissance de la mobilité partagée en Europe. Cela concerne tous les types de véhicules existants et utilisables, dont la voiture, le vélo ou la trottinette. Cette progression se constate aussi en France. Ce mode de déplacement aurait particulièrement du succès dans la Capitale.

La mobilité partagée fait partie des alternatives de transport promues en Europe. Elle semble séduire de plus en plus d'utilisateurs selon les données renseignées par Fluctuo. La plateforme indique une augmentation des flottes exploitées en Europe, tous les véhicules compris. Son étude s'est notamment portée sur les aires urbaines comme Paris où les chiffres montrent effectivement une évolution. Néanmoins, l'attrait pour ce mode de déplacement ne serait pas un phénomène propre aux zones urbaines. Il commencerait aussi à séduire les habitants dans les villes rurales. Les progrès constatés prouveraient que la mobilité partagée s'intègre dans les usages et le quotidien des Européens.


Des véhicules électriques en libre-service

Julien Chamussy, PDG de la plateforme Fluctuo, spécialisée dans les données relatives à la mobilité partagée, évoque une situation impressionnante. Selon lui, certains marchés réunissent aujourd'hui deux fois plus d'utilisateurs qui y ont recours, même en périodes hivernales. Pour lui, ces éléments constituent :

[…] Un véritable signe que la mobilité partagée n'est plus une phase ou une sorte de gadget, c'est un élément fondamental du fonctionnement des villes européennes.

Certaines localités se doteraient de flottes de véhicules électriques proposés en libre-service. Aucun chiffre officiel n'est communiqué pour l'heure sachant que la prestation est lancée à l'initiative de chaque mairie. Cependant, les actions entreprises prouvent que la voiture fait toujours partie intégrante du quotidien de tous. Et ce, indépendamment de la façon de s'en servir et malgré sa réputation.

En principe, les véhicules mis à disposition sont déjà couverts par un contrat d'assurance auto. Celui-ci est pris en charge par l'entreprise qui gère la flotte.

1,2 milliard d'euros d'investissement

Selon les données renseignées, environ 200 millions de trajets ont été effectués avec l'autopartage en Europe en 2021. Fluctuo fait également état d'une augmentation de 76 % des flottes entre le quatrième trimestre 2020 et la même période en 2021. L'étude a été menée auprès de 16 grandes aires urbaines.

Le service connait aussi une évolution en France, à Paris notamment. Les trajets réalisés en mobilité partagée auraient bondi de 11 % dans la Capitale en 2021. La hausse est de l'ordre de :

  • 38 % pour les scooters ;
  • 32 % concernant les vélos ;
  • 124 % pour les trottinettes.

21 structures seraient présentes sur le marché parisien à l'heure actuelle. Elles gèrent une flotte composée de 50 000 véhicules. Il faut ainsi compter 35 trottinettes, 15 vélos, 12 voitures et une soixantaine de vélos pour 10 000 habitants. Le montant des investissements dédiés à ce mode de déplacement est estimé à 1,2 milliard d'euros en Europe.