Si elles se trouvent encore au stade de l’expérimentation, les voitures sans conducteur pourraient débarquer sur les routes d’ici les dix prochaines années. De leur côté, les constructeurs ont déjà largement anticipé cette arrivée et réfléchi sur le modèle de facturation à adopter. Le responsable marketing de Volkswagen s’est par exemple exprimé sur le sujet. Selon son explication, la seule façon de rendre la conduite sans chauffeur économiquement viable est d’opter pour la facturation à l’usage. Ainsi, les utilisateurs devraient s’attendre à débourser pas moins de 7 euros de l’heure pour espérer rouler à bord d’une voiture autonome de la marque allemande.

Des technologies hors de prix

De nombreux dirigeants, ingénieurs et experts en intelligence artificielle se sont accordés sur un point : la véritable conduite autonome est très onéreuse. Le coût est énormément élevé à tel point qu'elle ne devrait pas être accessible à tous avant plusieurs années.

En effet, pour rendre la voiture entièrement autonome (de niveau 4), de nombreux facteurs entrent en jeu, comme le stockage et la gestion du flux massif de données, les capteurs, les capacités de simulation numérique énormes, sans parler des mensualités de l'assurance auto. Or, toutes ces technologies sont couteuses à mettre en œuvre.

D'après le responsable marketing de VW,

Il faudrait prévoir des dizaines de milliers d'euros pour acquérir une seule voiture. C'est chose impossible avec tout ce qui se passe actuellement.

Un coût élevé certes, mais moins cher que de prendre le train

Dans une interview accordée à l'émission Top Gear UK, le responsable marketing de Volkswagen a souligné que

La conduite autonome devrait être facturée à un tarif de 7 euros de l'heure ». « Ce modèle de facturation à l'usage est d'ailleurs privilégié par de nombreux constructeurs,

a-t-il martelé, avant de rajouter :

Imaginez un trajet de train reliant Londres à Southampton. Avez-vous une idée du prix du billet de train ? Certainement qu'il coûterait plus de 7 euros pour une heure.

Cette comparaison n'a rien d'anodin. En effet, une voiture réellement autonome et non assistée peut être assimilée à un train privé.


Par ailleurs, le mode de facturation « pay as you use » présente un avantage indéniable par rapport à l'achat classique : l'automobiliste n'aura pas à payer à un prix exorbitant des technologies qu'il utilisera à peine.

Le responsable du marketing de VW a toutefois insisté sur le fait que

Le tarif de 7 euros de l'heure est seulement donné à titre indicatif ». « Ce prix est considéré comme assez juste à l'heure où la technologie est encore chère pour le grand public,

a-t-il rappelé.