La France métropolitaine recense désormais près de 30 000 bornes de recharge destinées aux voitures électriques. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les propriétaires de véhicules zéro émission. Encore plus s’ils résident dans les territoires affichant un taux d’équipement élevé en matière d’infrastructures de recharge. En font notamment partie l’Île-de-France et l'Auvergne-Rhône-Alpes.

Ces dernières années, les voitures électriques se sont multipliées sur les routes françaises, si bien que les professionnels de l'assurance auto ont développé des formules spécifiques pour leurs conducteurs. En revanche, ces derniers ont toujours souffert du manque d'infrastructures de recharge, notamment les bornes d'alimentation rapide.

Fin décembre 2019, l'Hexagone comptait 28 666 points de recharge. Uniquement 2 551 d'entre eux délivraient plus de 24 kW. Les bornes ultra-rapides étaient encore plus rares (600 unités). Depuis juin dernier, les conducteurs peuvent accéder à 29 854 installations, soit une augmentation de 12,7 % en un an. Ces chiffres ont été fournis par l'Avere-France.

Quels sont les régions et les départements les mieux équipés en bornes de recharge ?

La France a immatriculé 33 547 voitures électriques légères de janvier à mai 2020. Comparativement à la même période l'an dernier, ce chiffre reflète une progression de 69 %. C'est en Île-de-France qu'il s'est le plus vendu de modèles zéro émission (6 421 unités). Il s'agit également de la région avec le plus grand nombre de bornes de recharge. Elle a comptabilisé 4 453 installations en juin 2020, soit une hausse de 12 % par rapport au même mois en 2019.


Le déploiement d'infrastructures de recharge a aussi été particulièrement dynamique en Auvergne-Rhône-Alpes. Cette région comptabilise désormais 3 324 bornes, soit une augmentation de 14 % en un an.

Au niveau des départements, le Lot est celui qui possède le plus grand nombre de points de recharge, avec 156 installations pour 100 000 personnes. Viennent ensuite les Hautes-Alpes et la Lozère, comptant respectivement 144 et 123 bornes pour 100 000 utilisateurs. La Seine-Saint-Denis et la Haute-Loire, pour leur part, occupent le bas du classement. En effet, elles disposent de moins de 10 bornes pour 100 000 habitants.

Le déploiement de bornes de recharge fait partie intégrante de la stratégie gouvernementale pour relancer la filière automobile

La France recense désormais un point de recharge pour 8 voitures électriques. En considérant les hybrides, l'on compte une installation pour 11 véhicules. L'Avere-France regrette que le déploiement de ces infrastructures ait été considérablement ralenti par la pandémie de coronavirus. Depuis début mars 2020, la progression s'est tout juste établie à 1 %. L'association nationale qui prône le développement de l'électromobilité note néanmoins que :

[…] le plan de soutien à l'automobile annoncé par le gouvernement fin mai fait la part belle à l'installation de nouvelles infrastructures de recharge.

Elle ajoute que sur le plan technique, l'écosystème français est prêt à basculer vers la mobilité électrique. Il ne reste qu'à accélérer l'équipement des régions et des départements. D'ailleurs, il est prévu d'installer dans le pays plus de 40 000 bornes supplémentaires à l'horizon 2023. Cet objectif s'inscrit dans le cadre du programme Advenir qui doit augmenter à 100 millions d'euros le budget pour étoffer le réseau de recharge dans l'Hexagone.