Le rapport du Fonds de Garantie d’Assurance Obligatoire (FGAO) publié récemment dénote une hausse du nombre de conducteurs sans assurance. La plupart sont des hommes et des personnes sans emploi. Le baromètre indique également qu’ils sont nombreux à multiplier les délits routiers. Les indemnisations assumées par le FGAO lui auraient ainsi coûté plus de 105 millions d’euros en 2020.

Le Fonds de Garantie d'Assurance Obligatoire communique chaque année un rapport sur la conduite sans assurance en France. Son baromètre de l'année 2020 vient d'être publié et met en avant la hausse du nombre de conducteurs se trouvant dans cette situation. Les accidents qu'ils ont commis auraient d'ailleurs coûter plus d'une centaine de millions d'euros en 2020.

Le FGAO indique que leur nombre tend à augmenter. De plus, la plupart accumuleraient les délits routiers. Dans de nombreux cas, le moyen financier est l'obstacle à leur assurance. Le rapport indique ainsi que la majorité des conducteurs concernés sont au chômage.

Des départements plus touchés que d'autres

Les personnes non couvertes par une assurance auto seraient responsables de 2,8 accidents sur 10 000 véhicules en moyenne en France. La majorité des accidents sont provoqués avec une voiture légère. La moto se trouve en deuxième position suivie par les véhicules utilitaires.


26 % des automobilistes non-assurés auraient roulé sans leur permis de conduire. Dans 18 % des cas, ils auraient eu un test d'alcoolémie positif.

Le baromètre indique également que les accidents ont souvent lieu sur les routes de ville. Ceux qui se sont produits sur les autoroutes ne représentent que 5,7 % des sinistres relevés par le FGAO. Certains départements afficheraient aussi un taux d'accidents élevé.

Seine-Saint-Denis arrive en tête. 15,3 % des indemnisations versées par le FGAO concernent des accidents ayant eu lieu dans ce département de l'Île de France. Il est suivi par le Val de Marne avec 8,1 %. Les départements du Val de l'Oise, de Paris et des Bouches-du-Rhône complètent le classement. Ils ont nécessité respectivement 7 %, 6,5 % et 6,2 % de l'indemnisation payée par le FGAO.

Des conducteurs jeunes

La majorité des conducteurs sans assurance auraient entre 26 et 35 ans et 80 % d'entre eux seraient des hommes. La plupart des automobilistes seraient des personnes sans emploi.

Les ouvriers est la deuxième catégorie socio-professionnelle la plus représentée dans la liste des personnes roulant sans assurance. Ils sont suivis par les cadres intermédiaires puis les employés.

D'une manière générale, le nombre de conducteurs non-assurés aurait crû de 34 % depuis 2010. Le FGAO a relevé une hausse même en 2020 alors que le taux de sinistres a diminué. Une baisse de 14,4 % a été observée pour les sinistres, résultat de la diminution du trafic routier.

Au total, le montant des indemnisations versées en 2020 s'élèverait à 106,3 millions d'euros. Le nombre de victimes lui aurait dépassé les 27 332.

Le nombre de délits de fuites aurait augmenté avec celui des automobilistes non-assurés. Pour rappel, le FGAO s'occupe de l'indemnisation des victimes lorsque le responsable de l'accident n'est pas identifié. Il intervient également quand la personne en tort ne respecte pas les clauses de son assurance.