L’État a déjà proposé une remise afin de réduire les répercussions de la hausse du prix du carburant en France. Cette mesure s’appliquera toutefois pour une durée limitée, les autorités réfléchissent ainsi à une alternative. L’une des solutions avancées repose sur une aide versée aux Français qui utilisent leur véhicule personnel pour le travail. Elle sera déterminée selon leurs revenus.

Les autorités se mobilisent actuellement en France pour trouver une solution permettant d'épauler les ménages. Le coût du carburant continue en effet d'augmenter et de nouvelles hausses sont constatées presque toutes les semaines. Pour le gazole comme pour le sans-plomb, le litre coûte plus de 2 euros depuis juin 2022. Avec un tel niveau, les dépenses en carburant peuvent peser lourdement sur les Français. Surtout pour ceux qui se servent régulièrement de leurs véhicules. La nouvelle aide que le gouvernement compte proposer les concerne en particulier. Elle devrait être réservée aux personnes qui effectuent le trajet vers le lieu de travail avec leurs voitures personnelles.


Fin de la réduction de 18 centimes en juillet 2022

Depuis le 1er avril 2022, les Français ont droit à une remise de 18 centimes pour tout achat de carburant. Certaines compagnies d'assurance voiture proposent aussi des mesures identiques pour soutenir les automobilistes.

Cette réduction s'applique directement à la pompe. Elle est prévue d'être effective jusqu'au 31 juillet 2022, les autorités parlaient d'ailleurs d'une mesure d'urgence et réfléchissent donc à un dispositif de substitution.

L'idée d'une subvention versée aux gros rouleurs a déjà été mise en avant. Le ministère de l'Économie a aussi suggéré le maintien de la réduction de 18 centimes jusqu'à fin 2022. Le projet de loi pouvoir d'achat statue sur son application pour le mois d'août 2022. Une nouvelle aide devrait ainsi la remplacer. Les informations communiquées dernièrement parlent d' une indemnité dont le versement est conditionné par le revenu des cibles. Elle vise en particulier les Français qui se servent de leurs voitures personnelles pour se rendre au lieu de travail.

Une aide destinée à tous les travailleurs français

Cette indemnité carburant sera octroyée indépendamment du statut du travailleur. Les salariés comme les alternants peuvent ainsi en bénéficier. L'idée a été partagée par le ministre de l'Économie lors d'une entrevue accordée à France Inter. Le dispositif devrait entrer en vigueur dans les prochains jours selon lui. Il souligne par ailleurs qu'il touche davantage de ménages que la subvention pour les gros rouleurs.

Hormis ces dispositions, les pouvoirs publics souhaitent augmenter le plafond du forfait mobilités durables et de la prime transport. Le premier est destiné aux salariés qui ont recours à un vélo ou une trottinette pour aller au travail. Le montant proposé est de 700 euros alors qu'il est à 500 euros actuellement. La prime transport est versée aux employés véhiculés. Ces derniers pourront obtenir 400 euros contre 200 euros à ce jour.

Cette révision fait partie des propositions mises en avant dans le projet de loi pouvoir d'achat. Celui-ci devait être présenté au Conseil des ministres du 6 juillet 2022.