En France, le nombre de vols de voitures a reculé de -13 % l’année dernière. En effet, environ 121 500 véhicules ont été dérobés en 2020, alors que les chiffres faisaient état de 140 200 cas de vol ou de tentatives de vol un an plutôt. Ce repli s’explique en grande partie par la crise sanitaire. Dans son « Observatoire des vols », le magazine Auto-Plus a dressé le palmarès des modèles les plus ciblés par les voleurs en 2020. Ce classement a pu être établi grâce à sa collaboration avec de nombreuses compagnies d’assurance, mutuelles et banques.

Les marques françaises les plus convoitées

Si le phénomène de vol de voitures est présent sur tout le territoire français, il existe de profondes disparités entre les régions. Ainsi, ce type de délits est plus fréquent en Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Auvergne-Rhône-Alpes. La hausse du nombre de vols est particulièrement forte dans cette dernière région.

Les malfaiteurs ont une nette préférence pour les SUV. Ces dernières représentent près de la moitié des vols, et les deux tiers sont des marques françaises.

Le DS 7 Crossback domine le classement, tandis que le DS 3 et le DS 5 font partie du top 10. Les citadines grand public suscitent également la convoitise des voleurs, du fait de leurs pièces détachées.


Plus faciles à subtiliser et à dissimuler, les deux-roues ne sont pas épargnés, notamment les scooters. Les véhicules professionnels et les poids lourds sont aussi les cibles des voleurs en raison de la forte demande en pièces détachées.

À noter qu'un comparatif des contrats d'assurance auto proposés par les assureurs permet de trouver la compagnie qui indemnise le mieux l'automobiliste victime de vol de voiture.

Des failles dans les systèmes d'ouverture

La plupart des voleurs ont recours au piratage de clé, connu sous le nom de « mouse-jacking » qui est utilisé dans 80 % des sinistres.

Cette technique est en constante augmentation depuis 2017. En cause, le système d'ouverture vulnérable des véhicules qui facilite le travail des malfaiteurs munis d'un boîtier électronique.

Ce dernier permet de capter le signal de la clé pour pouvoir déverrouiller et démarrer sans trace d'effraction.

Les voleurs peuvent aussi avoir facilement accès à la prise OBD (prise diagnostic permettant d'accéder aux informations du véhicule).