Depuis le 1er janvier dernier, les jeunes peuvent prétendre au permis de conduire dès 17 ans. Mise en place pour favoriser la mobilité des jeunes, notamment en apprentissage, cette mesure soulève la question épineuse de l’assurance. En effet, selon de nombreux parents, plusieurs compagnies refusent d’assurer leurs enfants mineurs.

Permis à 17 ans : la problématique de l’assurance pour les jeunes conducteurs

La tentation de la fausse déclaration pour bénéficier d'une assurance

L' assurance auto fait partie des pièces obligatoires pour les conducteurs. Auprès de nombreuses compagnies, il n'est tout simplement pas possible pour un jeune de 17 ans d'y souscrire, puisque leur système informatique refuse les mineurs. De plus, les mineurs n'ont pas la capacité juridique de signer un contrat .

Certains assureurs suggèrent alors de modifier leur date de naissance pour éviter les refus . Cela présente pourtant des risques considérables, notamment en cas de sinistre.

Pour le ministre de l'Intérieur, les assureurs doivent proposer des alternatives aux conducteurs mineurs, à travers notamment des contrats signés par les parents, mais qui engagent contractuellement les jeunes.

Il a rappelé l'importance de «ne pas faire de fausses déclarations». Cela peut en effet avoir des répercussions juridiques pour le reste de la vie, incluant les malus et les risques de refus d'assurance.


Assurance pour les jeunes conducteurs : un coût exorbitant

Considérés comme des conducteurs à risque, les moins de 25 ans se voient appliquer une prime d'assurance auto élevée. Le montant peut même être rédhibitoire, avec un coût de 1 255 euros par an pour la tranche entre 18 et 25 ans (chiffres 2022) , alors que la moyenne pour toutes les catégories confondues s'élève à 630 euros. Avec un abaissement de l'âge autorisé de la conduite à 17 ans, ce coût risque d'exploser pour les jeunes.

Pour payer moins cher, le premier conseil est d'opter pour un véhicule de faible puissance. Une citadine d'occasion coûte ainsi deux fois moins cher à assurer qu'un SUV de dernière génération.

De même, l'utilisation d'un comparateur est judicieuse pour trouver en quelques clics les offres les plus compétitives. Nous proposons d'ailleurs un tel outil sur notre site, qui vous permettra de bénéficier d'une couverture au meilleur prix.

Enfin, il existe quelques assureurs spécialisés dans la prévoyance des jeunes conducteurs avec des propositions adaptées et plus attractives.

A retenir : 
  • De nombreuses compagnies refusent d'assurer les jeunes conducteurs de 17 ans, qui sont aujourd'hui éligibles au permis de conduire.
  • Les pouvoirs publics incitent les assureurs à proposer des solutions durables.
  • L'assurance automobile est particulièrement coûteuse pour les jeunes.
  • Les tarifs risquent d'augmenter avec l'abaissement de l'âge légal pour passer le permis.