La dernière édition du baromètre Posternak-Ipsos vient de sortir et dresse un panorama des entreprises les plus appréciées des Français en 2020. La crise sanitaire a quelque peu bouleversé le classement. Ainsi, Leclerc a cédé la première place à Peugeot qui jouit d’une excellente réputation. En revanche, l’opérateur SFR a souffert d’un fort décrochage et s’est retrouvé largué à la dernière position.

L'industrie automobile a la cote

Contrairement à l'édition précédente, ce n'est pas la grande distribution qui occupe le devant de la scène, mais plutôt l'automobile alors que l'industrie a été touchée de plein fouet par la crise. C'est ce qui ressort de ce sondage sur l'indice d'image des entreprises dans l'Hexagone.

Ainsi, Peugeot domine le top 30 du classement avec 84 % des voix. La marque tricolore s'en sort haut la main grâce notamment aux succès de certains de ses modèles, comme 3008 ou 208 et à ses nouveautés telles que la 308.

Dans le top 10 figurent également d'autres grands noms du monde auto, à l'instar de Michelin (4e place) ou de Citroën (6e place), lequel caracolait en tête du podium avec Peugeot en 2019. De son côté, Renault pointe à la quinzième place. Le constructeur au losange a été pénalisé par des mesures sociales impopulaires.


Pour rappel, procéder à un comparatif en ligne des primes d'assurance auto est le meilleur moyen de bénéficier d'un contrat avantageux.

La grande distribution est le second secteur préféré des Français. Les enseignes Intermarché et Leclerc, respectivement deuxième et troisième du classement, sont très appréciées des consommateurs.

Carrefour et Auchan sont également présents dans le top 10 et se retrouvent respectivement à la huitième et à la neuvième position.

Cela montre que la crise sanitaire a eu un effet positif sur ce secteur. L'image des caissières en première ligne contre la pandémie du covid-19 a su conquérir le cœur du grand public.

La SNCF redore son blason

Le groupe ferroviaire est remonté dans l'estime des Français. Les efforts déployés par la compagnie pour garantir la continuité de ses services et faciliter les remboursements pendant la crise n'y sont pas étrangers.

La SNCF a fait un bond remarquable dans le classement en gagnant deux places. La dernière position est désormais occupée par l'opérateur téléphonique SFR.