Le prix des péages fait partie des dépenses auxquelles les Français doivent penser pour les vacances d’été. Cela concerne notamment les ménages prévoyant de faire le trajet en voiture. Le ministre des Transports en tient compte et souhaite déployer une solution pour alléger leurs charges. Aucune décision n’est prise pour l’heure, mais l’appel lancé laisse présager une baisse des prix.

En plus du carburant, les Français qui partiront en vacances en voiture doivent se préparer au prix des péages. Il faut payer un peu moins de 40 euros sur certaines voies. Le ministre des Transports, Clément Beaune, a conscience de l'existence de cette dépense supplémentaire. Il souhaite ainsi approcher les entreprises concessionnaires d'autoroute en vue de trouver une manière de la réduire.

Pour l'instant, aucune politique concrète n'a été adoptée, ni même proposée. Les autorités ont toutefois pris l'exemple de TotalEnergies qui a accordé une remise à ses clients. Des échanges avec les opérateurs concernés sont prévus. Reste à savoir quelle solution ils adopteront.


Une nouvelle augmentation du prix des péages en 2023

Les sociétés concessionnaires d'autoroutes, visées par l'appel des autorités, n'y a pas répondu pour le moment. D'autres sujets doivent d'ailleurs les préoccuper sachant qu'une augmentation conséquente du prix des péages devrait avoir lieu en 2023. Le nouveau tarif est prévu d'entrer en vigueur dès février 2023. Il est censé tenir compte de l'inflation présente actuellement en France. Il faut cependant espérer que les opérateurs n'en profiteront pas pour compenser d'éventuelles réductions appliquées pour l'été.

En effet, le ministre des Transports s'attend à un geste identique à celui de TotalEnergies de leur part. Le fournisseur d'énergie français propose un rabais de 12 centimes par litre aux automobilistes. Elle s'applique pour tout achat de carburant dans les stations-services situées le long des autoroutes françaises. Elle est effective depuis le 1er juillet 2022 et doit être maintenue jusqu'à fin août 2022.

D'autres opérateurs ont pris la même initiative. Certaines sociétés d'assurance auto offrent également des remises similaires afin de réduire les dépenses des conducteurs français.

Le carburant à plus de 2 euros le litre

La réduction accordée par TotalEnergies et les autres fournisseurs s'ajoutent à celle proposée par l'État. Pour rappel, les pouvoirs publics ont mis en place cette remise pour aider les conducteurs à gérer l'envolée du prix du carburant. Elle est fixée à 18 centimes par litre et la possibilité de l'étendre jusqu'à fin septembre 2022 est étudiée actuellement.

Ces ristournes devraient aider les Français à faire des économies pendant les vacances. Les statistiques indiquent que plus de trois quarts des ménages qui partiront en vacances vont prendre leurs voitures. Le prix des péages a pourtant été revu à la hausse en 2022. Il a connu une progression moyenne de 2 %.

Ainsi, les usagers doivent désormais s'acquitter de 36,50 euros pour le trajet Paris-Lyon et 30,10 euros pour Nantes-Bordeaux. Ces tarifs traduisent chacun une augmentation de 70 centimes. Pour le nouveau ministre des Transports, il est important que les Français profitent de leurs vacances. Et ce, malgré la hausse des prix. D'où l'appel lancé aux sociétés concessionnaires d'autoroutes.

Pour le carburant, le seuil de 2 euros a déjà été dépassé dans l'Hexagone. En dépit de ce contexte inflationniste, le secteur du tourisme montre une bonne activité pour l'heure.