Selon les informations publiées par le ministère de la Transition énergétique, les carburants ont franchi des paliers historiques. À la date du 7 janvier 2022, le litre de SP95-E10 coûte 5 centimes de plus que fin décembre 2021. De même, pour les SP95, SP98 et le gazole, un écart de prix presque semblable a été observé sur la même période.

En ce mois de janvier 2022, faire le plein de carburant coûte aux Français plus cher que l'année dernière à la même époque. Le 7 janvier dernier, le ministère de la Transition écologique publie les données liées à cette situation. En ce début d'année, les consommateurs doivent payer entre 2 et 2,60 euros de plus en moyenne. Un montant établi sur une base de 50 litres.

D'après le président de l'Union française des industries pétrolières (UFIP), une telle augmentation résulte de la conjonction de plusieurs facteurs. M Gantois révèle ainsi qu'un accord entre la Russie et l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a été renouvelé.


Une hausse imputable à l'envolée des tarifs du pétrole brut

Comme l'a développé ce responsable syndical, M Gantois, à propos de cette hausse :

Elle est directement liée à l'augmentation du prix du pétrole brut.

Le président de l'UFIP rappelle qu'en octobre et novembre 2021, un événement semblable s'est déjà produit. Là aussi, affirme-t-il, les tarifs à la pompe s'en sont trouvés affectés.

En raison de la reprise économique après plusieurs mois à l'arrêt.

Le mois dernier, les coûts s'étaient stabilisés. M Gantois explique qu'à cette période, le marché planétaire a connu une certaine méfiance avec l'apparition de la variante Omicron. Toutefois, cette dernière n'a pas engendré de confinements. Il n'a donc provoqué que peu d'effet sur l'activité économique.

[Les producteurs] augmentent la production, mais sans excédent

Olivier Gantois rapporte que les deux parties ont convenu de cette disposition lors même que la demande est toujours aussi importante. Cela a redonné le moral aux acteurs du marché pétrolier. Du côté des comparateurs d'assurance auto pas cher, cette situation a également favorisé un sentiment positif.

L'augmentation s'avère modérée si l'on examine les records de prix en 2021

Dans les détails, le prix moyen dans l'Hexagone s'élève actuellement à 1,5883 euros/l pour le gazole, carburant avec lequel roulent environ six sur dix des véhicules en France. Concernant les autres produits pétroliers, le ministère de la Transition écologique révèle que les prix ont grimpé à :

  • 0,8952 euro pour le gaz de pétrole liquéfié (GPL) ;
  • 0,7433 euro pour le superéthanol ;
  • 1,6595 euros pour l'essence sans-plomb 95-E10 ;
  • 1,6823 euros pour le SP95 ;
  • 1,7451 euros pour le SP98.

Au regard des tarifs appliqués la dernière semaine de 2021, l'on observe une évolution de +0,52 euro pour le gazole. Quant à l'essence, l'écart s'établit à :

  • +0,05 euro pour le SP95-E10 ;
  • +0,053 euro pour le SP95 ;
  • +0,04 euro pour le SP98.

En revanche, si l'on considère la progression à l'aune des précédents records, de moins frappantes différences apparaissent. Au 7 janvier 2022, le prix du gazole a ainsi gagné 0,3 euro comparé au pic du 15 octobre 2021. Pour le SP95-E10, son prix a augmenté de 0,23 euro par rapport au record du 5 novembre 2021.