Outre-Atlantique, dans la ruée vers la voiture électrique, les investissements prévus par General Motors commencent à prendre forme. La même observation a été faite à l’égard de Ford. Cependant, Tesla continue de dominer ce marché. Afin de conforter cette position, la marque au T vient d’ouvrir une nouvelle usine à Austin, où elle siège.

Dans le secteur de l'automobile électrique aux États-Unis, différents virages sont attendus cette année par les rivaux de Tesla. Le constructeur émergent Lucid doit par exemple voir sa production prendre un réel envol en 2022. Avec son usine dans l'Illinois, Rivian espère également arriver à cette même fin.

Du côté des fabricants plus anciens, la présente année doit signer un basculement vers la production à grande échelle. Ainsi, General Motors a lancé la production dans sa Factory Zero à Detroit. Sur l'exercice entre 2022-2023, il entend vendre 400 000 voitures électriques. Le groupe compte notamment livrer des Silverado (Chevrolet), des Hummer (GMC), ou encore des Lyriq (Cadillac).


Les constructeurs ont décidé d'investir massivement

GM vient de signer une coopération avec Honda afin de créer des véhicules électriques de plus petit gabarit. En face, Ford travaille pour atteindre en 2023 une capacité de production annuelle de 600 000 voitures électriques par an. La poursuite de cet objectif sera supportée par l'usine de Dearborn, dans le Michigan, consacrée au F-150 Lighting. Un modèle qui enregistrera beaucoup de demandes de devis assurance auto d'ici peu. En effet, ses précommandes ont augmenté.

Dans ce contexte, l'on rappellera que l'année dernière a été marquée par des premiers investissements et d'importantes annonces. Le directeur de la recherche du Center for Automotive Research, Bernard Swiecki se souvient qu'en 2021 :

Les constructeurs en Amérique du Nord ont annoncé plus de 40 milliards de dollars d'investissement dans l'électrique et la voiture autonome.

Dans le Pays de l'Oncle Sam, ce millésime s'est soldé par 487 500 transactions de véhicules électriques. Parmi elles, 351 000 portaient sur des Tesla.

Tesla est déterminé à conserver sa place de leader

Un consultant chez Ducker, Bertrand Rakoto observe que cette marque demeure le leader américain en matière de capacité de production. L'expert poursuit que les autres restent encore largement concentrées dans l'étape d'investissements, délaissant ainsi les lancements. Cependant, il souligne que grâce au F-150 Lightning :

Ford va être assez fort rapidement. […] Et à partir de 2024-2025, GM pourrait passer en tête.

Pour que sa firme puisse conserver sa supériorité sur ses concurrents, Elon Musk (CEO) tient un agenda rempli. Après notamment avoir ouvert la gigafactory à Berlin, l'entrepreneur amorce un nouveau cycle industriel pour l'enseigne au T. Le 7 avril 2022, il a inauguré une usine géante à Austin, où se situe aujourd'hui le siège de la société.

En mode essai pour sa certification, le site a commencé à produire des Model Y depuis décembre dernier. Il améliorera le volume de fabrication de Tesla. Pour indication, ce constructeur a monté entre janvier-mars 2022 305 000 automobiles dans ses usines de Shanghai et Fremont. Comparativement à la période entre octobre-décembre 2021, ce chiffre dénote une stabilité.

Chaque année, l'usine californienne est en mesure d'assembler 600 000 véhicules. Quant à celle d'Austin, elle devrait sortir 500 000 unités une fois sa phase de lancement terminée .