Rendre les voitures de plus en plus autonomes. Tel est le nouveau défi de nombreux constructeurs automobiles. Si l’usage de ces véhicules procure une certaine praticité aux conducteurs, garantit-il la sécurité des usagers de la route ? Pour obtenir une réponse à cette question, des tests ont été effectués aux États-Unis sur des véhicules équipés d’un système de freinage automatique.

Les comportements inappropriés au volant ne sont pas encore près de disparaître. Si certains conduisent en état d’ivresse, d’autres se laissent distraire par leur appareil mobile. Logiquement, les accidents de la route continuent à causer de nombreux décès, même s’ils ont diminué de 7 % entre 1990 et 2018 aux États-Unis.

D’ailleurs, les chiffres de l’an dernier se révèlent les plus inquiétants, sachant que le nombre d’automobilistes s’accroît au fil des années. En même temps, les SUV, du fait de leur carrosserie, ne laissent pas beaucoup de chances aux victimes.

Profitant de l’avènement des véhicules sans chauffeur, les autorités européennes mettent en place de nouvelles réglementations. Explications.


L’outil de freinage d’urgence doit être perfectionné

Les véhicules munis d’un système automatique de freinage permettent d’atténuer les chocs lors d’une éventuelle collision, qui peut d’ailleurs être évitée dans certains cas. Telle est la conclusion qui peut ressortir des tests effectués par l’American Automobile Association.

Réalisés sur circuits, ils ont porté sur des modèles de marques différentes, dont Toyota et Tesla, avec des mannequins à la place des passants.

Maints scénarios ont été imaginés. Les tests montrent que la voiture ne réagit pas quand un individu traverse la rue pendant la nuit. Elle le fait encore moins lorsqu’il apparaît à la sortie d’un virage. De même, les petits gabarits ne sont pas toujours détectés par le dispositif, sachant qu’il a permis d’échapper à des accidents dans 11 % des cas seulement.

Comme le déclare l'American Automobile Association, la technologie qui permet de freiner automatiquement en cas d’urgence doit encore subir des améliorations.

Quel avenir pour la voiture équipée d’un système automatique de freinage ?

Il est difficile d’imaginer le futur des véhicules dotés d’un dispositif permettant de freiner dans les situations d’urgence de manière automatique. Les fabricants de voitures font comprendre que les technologies déployées conduisent progressivement vers la voiture 100 % autonome.


Il n’empêche que ce moyen de transport soit considéré comme étant le quatre-roues du futur. Quand un cadre juridique permettra de déterminer la responsabilité d’un accident provoqué par ce type de voiture, le propriétaire pourra contracter une couverture adaptée après une simulation assurance auto.

En avril 2019, les parlementaires européens ont voté pour l’intégration de la technologie à toutes les voitures commercialisées après 2022. Ils misent sur les véhicules intelligents pour faire baisser le taux d’accidentologie sur les routes.

Ce système innovant qu’est l’outil de freinage automatique est censé détecter la présence de passants ou d’autres voitures à temps, grâce aux capteurs embarqués.