Le bonus écologique est accordé aux acheteurs de voitures propres neuves. Dans le cadre de son nouveau plan de soutien à la filière automobile, l’exécutif envisage d’étendre l’aide financière aux modèles électriques d’occasion. Il entend ainsi maintenir l’augmentation des ventes de véhicules constatée au début de l’été. Il s’agit également d’une manière d’accélérer le verdissement de la flotte hexagonale.

En juin dernier, le gouvernement a déployé son plan pour relancer la filière automobile, fortement impactée par près de deux mois de confinement. En plus d'avoir revu à la hausse le montant du bonus écologique, il a renforcé la prime à la conversion. Ces dispositifs ont profité aux acteurs du secteur automobile, des professionnels de la voiture neuve aux vendeurs d'occasion. Les distributeurs d'assurance auto ne sont pas en reste.

Récemment, l'exécutif a annoncé un nouveau plan qui implique notamment le maintien du bonus écologique qui semblait pourtant menacé par l'augmentation des ventes d'électriques. D'ailleurs, le dispositif est susceptible d'être aussi ouvert aux acquéreurs de modèles de seconde main.


Un plan qui touche de nombreux secteurs

Le nouveau plan de relance gouvernemental ne se limitera plus aux voitures particulières. En effet, l'exécutif a aussi prévu des aides pour les poids lourds. Les détails y afférents restent encore à découvrir.

Le gouvernement envisage également de développer l'hydrogène à grande échelle en France. Pour ce faire, il mettra en œuvre un plan de 7 milliards d'euros investis sur 10 ans. 2 milliards d'euros seront mobilisés sur la période 2021-2022 tandis que le reste sera alloué d'ici à 2030. Par ailleurs, l'État a l'intention de développer le réseau de bornes de recharge sur tout le territoire. D'ici 2021, plus de 100 000 stations seront installées. Ce projet sera doté d'une enveloppe de 10 millions d'euros.

En outre, le plan de relance visera l'essor des solutions de mobilité plus douces. Dans le détail, les transports collectifs et le vélo recevront 1,2 milliard d'euros. Pour sa part, le secteur ferroviaire bénéficiera de plus de 5 milliards d'euros.

Aide pour les voitures d'occasion et la location longue durée

Jusque-là, le bonus écologique était réservé aux acheteurs de véhicules neufs. Ces derniers pouvaient alors recevoir jusqu'à 7 000 euros à condition que la valeur de la voiture acquise n'excède pas 45 000 euros. Le gouvernement projette d'élargir l'aide financière aux véhicules électriques d'occasion.


D'autre part, il est possible que l'exécutif accorde une aide aux automobilistes qui optent pour la location longue durée. Les modalités de ce dispositif n'ont pas encore été communiquées. En tout cas, certains observateurs estiment que le système mis en place ressemblera à celui du bonus écologique. D'autres tablent sur la baisse des mensualités.

Enfin, le plan de relance prévu par le gouvernement est susceptible de continuer d'inclure une aide pour les hybrides rechargeables. Cela dit, le dispositif risque d'être moins généreux comparativement à celui destiné aux voitures électriques. Pour rappel, les hybrides rechargeables permettent actuellement de recevoir un bonus de 2 000 euros. Encore faut-il que l'autonomie électrique du modèle dépasse 50 km et que son prix d'achat soit inférieur à 50 000 euros.