Comme chaque année, l’administration fiscale française a publié le barème kilométrique auquel les contribuables peuvent se référer pour 2021. D’une manière générale, aucun changement majeur n’a été apporté. Seuls les propriétaires de véhicules électriques pourront constater une différence sur leur déclaration. En effet, une majoration de 20 % a été introduite pour ces modèles.

L'indemnité kilométrique fait partie des avantages dont bénéficient les contribuables français. Elle permet un remboursement des dépenses pour les déplacements professionnels lorsqu'un salarié les effectue au moyen de son propre véhicule. Deux options sont proposées pour y accéder. L'une consiste en un abattement fiscal qui s'applique automatiquement sur le revenu perçu. La deuxième solution donne la possibilité de calculer soi-même le montant de l'indemnité. Dans ce cas, il faut se servir du barème kilométrique.

Ce dernier est mis à jour chaque année. L'administration fiscale vient ainsi de publier le barème en vigueur pour 2021. Comme l'assurance auto, il peut être à l'origine de réelles économies pour les salariés.


Les propriétaires de véhicules propres récompensés

Globalement, le barème kilométrique reprend les chiffres de 2020. Seuls les contribuables qui utilisent un véhicule électrique pourront voir un changement. En effet, ils auront droit à une majoration de 20 %. Cette dernière s'applique sur les frais de déplacements professionnels déductibles sur les revenus 2020 et imposables cette année. Plus précisément, ceux-ci seront déclarés au printemps 2021.

Cette mesure figurait parmi les recommandations présentées par la CCC (Convention citoyenne pour le climat) au gouvernement. Pour ce dernier, son déploiement est un moyen de prendre en compte le surcoût inhérent à l'achat d'une voiture électrique. Pour rappel, l'exécutif avait promis de mettre en place un barème spécifique, surtout concernant les indemnités kilométriques, pour ce type de modèle.

Il convient de noter que les véhicules hybrides, qu'ils soient rechargeables ou non, ne sont pas concernés par la majoration de 20 %.

Calculer l'indemnité kilométrique en 2021

Le barème kilométrique peut être particulièrement intéressant pour les contribuables dont les dépenses excèdent les 10 % d'abattement fiscal appliqué directement sur le revenu. Pour calculer le montant de l'indemnité, le salarié doit connaître la puissance administrative de sa voiture. Il doit également relever la distance réelle parcourue sur l'année dans le cadre des déplacements professionnels. Il suffit ensuite de consulter le tableau du barème kilométrique en vigueur.

Pour rappel, le remboursement couvre :

  •  Les frais de carburant ;
  •  Les frais d'entretien et de réparation ;
  •  La décote du véhicule ;
  •  Les dépenses relatives à l'acquisition de protections ;
  •  Les charges liées aux pneumatiques ;
  •  Les cotisations d'assurance.

En revanche, le barème kilométrique exclut les frais de péage et de parking. Cela dit, il est possible de les déduire en supplément à condition de présenter des justificatifs.