En Allemagne, les véhicules rechargeables connaissent un succès croissant. Une étude a été réalisée pour établir le profil des acheteurs de ces modèles. Les résultats montrent qu’il s’agit de ménages jeunes, plus aisés que la moyenne, et qui résident en zone rurale.

Les acheteurs sont de jeunes cadres supérieurs ruraux

Outre-Rhin, les voitures rechargeables, qu'elles soient hybrides et électriques, séduisent de plus en plus d'automobilistes. Pour connaître le profil de ces derniers, la banque publique allemande KFW a mené une enquête auprès de 4000 foyers.

Celle-ci révèle que

La majorité des acquéreurs de ce type d'engins disposent de revenus nettement plus élevés que le reste de la population.

Ce constat n'a rien de surprenant si l'on observe les prix proposés dans les deux catégories, hybride rechargeable et électrique. Les jeunes cadres supérieurs sont donc les principaux clients des modèles rechargeables.

Outre le prix de vente, il faut tenir compte des différentes charges annexes, dont l'assurance obligatoire. Cette couverture peut s'avérer assez coûteuse, considérant les équipements et la complexité de ces voitures. Un comparatif d'assurance auto est l'outil indispensable pour trouver le bon contrat au meilleur prix.


L'autonomie ne représente plus un frein insurmontable

Une autre conclusion de l'étude a en revanche étonné ses auteurs :

Ce sont les ruraux, plutôt que les résidents des zones urbaines et périurbaines, qui se tournent vers les voitures électriques.

Sachant que ceux-ci travaillent pour la plupart au cœur des grandes villes, les distances peuvent être conséquentes.

Or, l'autonomie reste l'un des principaux freins évoqués par les particuliers au passage à la mobilité électrique.

Alors, comment expliquer que certaines ne redoutent plus cet aspect? Les possibilités d'installation d'une prise à domicile pour la recharge du véhicule ont largement contribué à apaiser leurs craintes pour le quotidien. Concernant les déplacements plus longs comme les vacances, le réseau de bornes publiques se densifie progressivement en Europe afin de répondre à une demande de plus en plus forte et encourager l'essor de ce secteur.

Pour autant, la part des véhicules rechargeables est encore faible avec 1,3 % de l'ensemble du parc. Sa croissance s'accélère ces derniers temps, puisque les hybrides rechargeables et électriques représentent 14 % des mises à la route de voitures neuves sur le marché allemand.