La radio dans les voitures se convertit aussi au numérique. D’après les dispositions stipulées dans le nouveau Code des communications électroniques de décembre 2018, les nouvelles automobiles seront toutes dotées d’une radio qui peut fonctionner avec le système DAB+ dès la fin de cette année. La FM ne va toutefois pas disparaitre immédiatement.

Accélérer la transition numérique de la radio

Un délai de 24 mois avait été accordé aux pays de l'UE pour mettre en place l'application de la consigne. Cette nouvelle mesure vise à activer la démocratisation des appareils adaptés au système DAB+ (Digital Audio Broadcasting) dans les automobiles. Aussi connu sous le nom de RNT (radio numérique terrestre), ce type d'outil est déjà largement répandu en France.

L'an dernier, plus de 2,3 millions de ces équipements ont été vendus dans l'Hexagone. Au cours des six premiers mois de 2020, plus de la moitié des voitures en série ont été dotées d'une radio répondant aux exigences de la directive et un tiers l'ont prise en option.


Dès l'année prochaine, la totalité du parc automobile neuf en sera équipée. En effet, les nouveaux véhicules qui seraient non conformes avec cette norme de diffusion ne pourraient être commercialisés.

À noter que les acquéreurs de nouvelles voitures auront intérêt à souscrire une assurance auto adaptée qui permettra de protéger ce type d'équipement, les vols d'autoradio étant toujours très courants.

De nombreux avantages

La FM devra tôt ou tard céder sa place à la RNT. En cause, la saturation des ondes en raison du grand nombre de radios existantes. Il est donc impossible pour de nouvelles stations d'émettre.

Avec le système numérique, l'expérience radio est beaucoup plus agréable pour les automobilistes. La qualité d'écoute est meilleure par rapport à la réception analogique avec un son plus clair dû à l'absence de grésillements ou de coupures.

Par ailleurs, une seule et même fréquence peut capter différentes radios et le récepteur s'occupe de la différenciation des stations. Ainsi, la saturation est évitée.

Les programmes FM analogiques sont également accessibles via le DAB+. Dans ce cas, le récepteur opte pour la meilleure réception en fonction du lieu tout en donnant la priorité au réseau numérique. Si ce dernier fait défaut, la réception FM prend automatiquement le relais.