Après un accident ou un problème mécanique, certains conducteurs préfèrent prendre en charge eux-mêmes les réparations de leur véhicule. Toutefois, la question de l’indemnisation par l’assurance se pose, puisqu’elle peut alors refuser le remboursement des frais. Cette décision dépend essentiellement du contrat souscrit et de l’état du véhicule.

Réparer soi-même son véhicule : quels impacts sur son contrat d’assurance auto ?

Les différents types de contrats d'assurance et l'indemnisation des réparations

Selon le type de contrat, l'assurance auto peut couvrir ou non les réparations.

Les contrats en responsabilité civile n'indemnisent que les dommages infligés à l'autre véhicule, sans aucun remboursement pour le souscripteur du contrat. En revanche, les formules tous risques prennent en charge les réparations des deux voitures impliquées, même celles du contractant .

L'expertise de l'assurance est essentielle pour évaluer l'étendue des dommages et déterminer les réparations nécessaires . Ensuite, ces travaux doivent être effectués conformément aux recommandations de l'expert pour garantir l'indemnisation.

Cependant, il est crucial que les réparations ne compromettent pas la sécurité du conducteur ni celle des autres usagers de la route. Par conséquent, certaines interventions, comme le remplacement du pare-brise, doivent être confiées à des professionnels en raison de leur complexité et de l'importance de leur impact sur la sécurité.


Indemnisation et limites de l'assurance

L'indemnisation inclut généralement le coût des pièces de rechange ainsi qu'une allocation pour la main-d'œuvre. Cependant, pour les réparations complexes, il est impératif de faire appel à un professionnel agréé par l'assureur.

Si les remises en état sont réalisées par le propriétaire du véhicule sans respecter les recommandations de l'expert, l'assureur peut refuser l'indemnisation .

De plus, les travaux touchant à la mécanique ou à la structure du véhicule, et qui nécessitent un équipement spécialisé et des compétences professionnelles, ne sont pas pris en charge .

Dans ces cas, il est préférable de confier les réparations à des experts pour éviter des problèmes d'indemnisation ultérieurs.

À retenir : 
  • Suite à un accident ou une panne, certains conducteurs font le choix de réparer eux-mêmes leurs véhicules.
  • Cependant, l'assurance peut refuser l'indemnisation si les réparations effectuées ne respectent pas les normes établies.
  • L'expertise de l'assureur demeure obligatoire afin d'évaluer les dommages et les réparations nécessaires.
  • Pour des raisons de sécurité, certaines interventions doivent être confiées à des professionnels, comme le remplacement du pare-brise ou les problèmes mécaniques et structurels.