Un prix largement moins cher que celui des assureurs traditionnels aux États-Unis, une démarche entièrement dématérialisée, des primes évolutives… tels sont les caractéristiques qui distinguent Root Insurance de ses concurrents. Ce nouvel entrant est sur le point de redéfinir les conditions d’octroi des contrats d’assurance. Son offre personnalisée donne notamment l’avantage aux bons conducteurs. Encore faut-il avoir réussi le test de conduite.

Lancée en 2015 aux États-Unis, la start-up américaine Root Insurance propose des contrats d’assurance novateurs aux automobilistes de 29 États américains. Elle compte poursuivre son expansion pour atteindre une envergure nationale.

Au premier semestre 2019, la valeur des contrats qu’elle a signés s’est accrue de 824 % par rapport à 2018, sur la même période. La valorisation de la Fintech est passée à 3,65 milliards de dollars suite à une collecte de fonds qui a atteint 350 millions de dollars. Comment Root Insurance séduit-elle les Américains à la recherche d’une couverture automobile ?

Un système de couverture qui profite aux bons conducteurs

Root Insurance devance les assureurs traditionnels avec ses prix nettement plus bas. L’entreprise fait ainsi savoir une différence de 52 % par rapport aux offres de ces derniers. La stratégie adoptée consiste à exclure les mauvais conducteurs.


Cette mesure peut être discriminante pour ces derniers mais permet toutefois de proposer des tarifs intéressants aux bons conducteurs. Pour les identifier et les départager, la jeune pousse leur propose donc en premier lieu une évaluation à distance.

Cette méthode permet à la start-up de maintenir un prix relativement bas, ou même d’offrir une réduction aux meilleurs conducteurs. Elle avance d’ailleurs que les mauvais conducteurs, du fait des accidents qu’ils provoquent, contribuent à la hausse des primes d’assurance. Elle souligne :

« Quelques mauvais conducteurs représentent près de 45% de tous les coûts liés aux accidents. C’est un fait. Et cela fait monter les taux d’assurance. Les compagnies d’assurance ont besoin de leurs bons chauffeurs pour les aider à compenser les coûts qu’elles encourent… Chez Root, les bons conducteurs ne paient jamais pour la mauvaise conduite des autres, car nous n’assurons pas les mauvais conducteurs ».

Un test de conduite réalisé sur Smartphone

Avant de faire signer un contrat d’ assurance auto, Root Insurance invite les automobilistes à passer un essai de conduite, qu’ils peuvent réaliser sur leur smartphone. Pour ce faire, il suffit de télécharger l’application dédiée à cet effet, après s’être inscrit sur sa plateforme en ligne.

Le test, qui dure 2 à 3 semaines, permet d’évaluer la fluidité de la conduite, la gestion des virages, les heures de conduite ou le freinage. La start-up envoie un devis au conducteur après ce test de conduite.


Pour lancer le test, l’automobiliste doit laisser l’application se servir des capteurs de mouvement du téléphone tels que le magnétomètre et l’accéléromètre et du GPS. Les données de conduite sont enregistrées et permettront ensuite d’évaluer le comportement du conducteur sur la route.

L’enseigne souligne que les conducteurs n’ont aucun moyen de tricher. Selon elle, le logiciel utilisé sur l’application est par exemple capable de reconnaître le mode de déplacement de l’usager.

Root Insurance énonce que la conduite détermine ainsi à 35 % le prix de l’assurance, alors que ce taux est de 3 % chez les assureurs traditionnels. La Fintech tient aussi à ce que le contrat soit évolutif en fonction notamment de l’amélioration du comportement du conducteur au volant.