La distraction au volant constitue une menace sérieuse pour la sécurité routière, puisque cette attitude augmente considérablement le risque d’accident. Mais quel est le niveau de concentration des conducteurs français lorsqu’ils prennent la route?? Pour répondre à cette question, Allianz France et CSA ont mené une enquête approfondie auprès de conducteurs, qui a permis d’analyser leurs comportements face à diverses causes d’inattention.

Sécurité routière en France : les risques de la distraction au volant

Les distractions au volant : une pratique dangereuse et pourtant répandue

Les distractions au volant semblent beaucoup trop présentes sur la route, comme le révèle une étude menée par Allianz France. Celle-ci indique que près de 40 % des conducteurs interrogés reconnaissent ne pas toujours être pleinement concentrés lorsqu'ils sont au volant.

Une grande partie de cette distraction est attribuée à l'utilisation omniprésente du téléphone portable. En effet, une écrasante majorité, soit 78 % des sondés, avoue utiliser leur smartphone en conduisant.

Le tableau de bord et le GPS constituent d'autres sources d'inattention, respectivement utilisés par 42 % et 19 % des conducteurs, ces derniers éprouvant des difficultés à les manier sans perdre leur concentration.


Ces chiffres alarmants révélés par Allianz France, l'une des sept premières compagnies d'assurance voiture en France, soulignent l'ampleur du défi posé par les distractions au volant et l'urgence d'y remédier.

Sensibilisation et solutions préventives

Face à cette menace croissante, il est impératif d'adopter des mesures préventives efficaces pour promouvoir une conduite plus sûre. 23 % des accidents avec blessés sont imputables à un manque d'attention chaque année, et l'utilisation du téléphone au volant multiplie par trois le risque d'accident, voire par vingt-trois en cas de lecture de messages.

Les conducteurs reconnaissent la nécessité de sanctions plus sévères pour dissuader l'usage du téléphone en conduisant. 61 % d'entre eux sont favorables à une augmentation notable des contraventions. Des solutions telles que le filtrage des appels pour autoriser uniquement les urgences et l'interdiction du kit mains libres sont également envisagées.

Allianz France, en tant qu'acteur engagé dans la sécurité routière, s'efforce de sensibiliser et d'informer le public sur les dangers des distractions au volant. À travers des initiatives telles que la série de vidéos Crash test et des ateliers pédagogiques, la compagnie cherche à encourager des comportements responsables et à promouvoir des pratiques de conduite sûres et durables.

À retenir :
  • 40 % des conducteurs admettent qu'il leur arrive d'être distraits au volant.
  • Le téléphone portable est la principale source de distraction, cité par 78 % d'entre eux.
  • Des solutions préventives et des sanctions plus sévères sont nécessaires pour lutter contre ce fléau responsable de 23 % des accidents avec blessés.