Une étude publiée par le cabinet AAA Data met en exergue le fait que les seniors sont les principaux acquéreurs de véhicules neufs en France. Entre 2010 et 2018, la part des plus de 55 ans est passée de 44 % à 54 % sur le total des ventes. En 2019, les seniors représentent le tiers de la population française, soit plus de 20 millions d’individus, un marché non négligeable en somme.

Une catégorie de population qui évolue

La tendance se confirme d’année en année. L’âge moyen des acquéreurs de véhicules neufs est en constante augmentation en raison de l’allongement de l’espérance de vie.

Avec une retraite confortable, les seniors disposent de moyens financiers nécessaires pour financer leurs acquisitions. Selon les données de l’INSEE,

« Cette classe d’âge disposait en 2015 d’un patrimoine brut plus élevé de 14 % que la moyenne des 25-64 ans ».

Et toujours d’après l’INSEE,

« Les plus de 65 ans représentent plus de 13 millions de la population, et devraient atteindre les 20 millions d’ici 2050, soit une bonne dizaine de millions d’acquéreurs potentiels ».

Des données que doivent donc prendre en compte tous les acteurs du marché (constructeurs, concessionnaires, compagnies d’assurance auto, etc.) dans l’élaboration de leurs offres.


Des comportements d’achat différents

Très attachés à leurs voitures, les seniors sont enclins à les conserver pendant une plus longue période : une décennie en moyenne, soit 3 ans de plus que les autres tranches d’âge. Et ceci influe sur leurs comportements d’achat.

Si 42 % du reste de la population se sont tournés vers de nouvelles solutions de financement (LLD et LOA), seulement 27 % des plus de 55 ans ont choisi ces options.

Pour autant, ces derniers n’ont pas tourné le dos au marché de l’occasion. Un bond des ventes a ainsi été constaté sur ce créneau, passant de 18 % en 2010 à 24 % d’acquisitions faites par des seniors en 2018.

Les marques françaises en tête de liste

Les seniors privilégient essentiellement les marques françaises qui représentent plus de 50 % des ventes.

En 2018, parmi les plus plébiscitées, on retrouve la marque au lion (19 % des ventes), talonnée de près par Renault (17 %), suivie par la marque aux chevrons (13 %).

Côté motorisation, cette tranche d’âge a une légère préférence pour les modèles à essence, délaissant peu à peu le diesel.

Enfin, en ce qui concerne le « format », ils ont un attachement fort pour les berlines (50 % des immatriculations en 2018), bien qu’elles soient en passe d’être supplantées par les SUV (ils représentent désormais 40 % des ventes contre 10 % en 2010).