Le coronavirus continuant de sévir en France, le confinement de la population n’a toujours pas été levé. Dans ce contexte, la mobilité des professionnels de santé est devenue un véritable enjeu. Pour faciliter le déplacement des soignants et les soutenir dans leur travail, la région Hauts-de-France a décidé de leur proposer gratuitement les voitures de son parc automobile.

Afin de remercier leurs soignants pour leur dévouement dans la lutte contre le Covid-19, les Hauts-de-France mettent à leur disposition les véhicules de sa flotte. Ceux dont la voiture est bloquée au garage pour des réparations et qui ne peuvent pas compter sur leur assurance auto s'en réjouissent.

Concrètement, les professionnels de santé sur l'ensemble du territoire peuvent emprunter gratuitement une voiture à utiliser dans le cadre de leur travail, jusqu'à ce que la crise sanitaire se termine. Pour ce faire, il leur suffit de soumettre une demande en composant le numéro vert mis en place par la région à cet effet.

La région Hauts-de-France tout entière se mobilise pour soutenir ses soignants

Il ne s'agit pas de la première mesure déployée pour faciliter les déplacements des professionnels de santé de la région. En effet, ces derniers ont déjà la possibilité de prendre les cars interurbains et les TER sans avoir à payer, et ce, pour toute la durée de l'épidémie.


Appliquée depuis le 21 mars dernier, cette décision a été prise après avoir consulté la SNCF. Pour profiter de cette gratuité, le soignant doit tout simplement se munir d'un document attestant sa fonction.

Dans les Hauts-de-France, les professionnels de santé font l'objet d'un véritable élan de solidarité. Les associations et les collectivités, mais aussi les entreprises et les particuliers prennent tous part à l'effort commun. Par exemple, les loueurs de voitures ont décidé de proposer des véhicules gratuits aux soignants qui en ont besoin. Les autres professionnels de services indispensables comme la livraison d'aliments ou de fournitures médicales peuvent également recourir à ces automobiles.

Une large catégorie de bénéficiaires

La gratuité des transports dans les Hauts-de-France concerne des professionnels de santé intervenant dans de nombreux domaines. Il s'agit notamment de ceux qui travaillent dans des :

  • Établissements de santé ;
  • EPHAD (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) ;
  • EPHA (établissements d'hébergement pour personnes âgées) ;
  • Établissements s'occupant de personnes handicapées ;
  • Services d'aide ou d'infirmerie à domicile ;
  • LHSS (lits halte soins santé) ou LAM (lits d'accueil médicalisés) ;
  • Structures recueillant des sans-abri contaminés par le coronavirus ;
  • EAJE (établissements d'accueil du jeune enfant) restés ouverts.

La mesure n'exclut pas non plus les professionnels de santé du secteur libéral. Les médecins, les infirmiers, les sages-femmes, les ambulanciers ou encore les pharmaciens peuvent donc aussi en bénéficier.