Le coût des superchargeurs Tesla augmente de nouveau en France. En plus d’être relativement importante, cette flambée du montant des recharges rapides a été soudaine. Par conséquent, les dépenses sur les longs trajets via un véhicule électrique deviendront de moins en moins abordables. D’autre part, les délais de livraison s’allongent quant à la Tesla Model 3.

Durant la nuit du 6 mars 2022, le tarif des superchargeurs Tesla a été augmenté. Il s'agit de la seconde flambée en un seul trimestre. Entre décembre 2021 et mars 2022, le prix moyen en France par kilowattheure a augmenté de 0,06 euro. Étant désormais à 46 centimes d'euro pour les possesseurs d'un véhicule de la marque américaine, cela équivaut à une hausse de 15 %.

Au total, ces derniers devront débourser 9,2 euros pour 100 kilomètres. Les tarifs ont également augmenté pour les superchargeurs utilisés par les véhicules électriques d'autres constructeurs. Une tendance à la hausse qui risque de se poursuivre.


Les charges rapides Tesla coûtent de plus en plus cher

Au même titre que les bornes Superchargeurs Tesla, les charges rapides accessibles aux automobiles des autres constructeurs sont plus onéreuses. En effet, le montant par kilowattheure s'élève désormais à 0,69 euro.

Sur autoroute, le tarif moyen atteint les 14 euros pour 100 kilomètres. Rapporté sur un an, le budget à prévoir reste néanmoins relativement correct pour ceux qui n'effectuent que peu de longs trajets.

Face à ces prix qui ne cessent d'augmenter, une solution existe afin de réduire les coûts liés aux recharges. Ce qui pourrait aider les personnes ayant souscrit une assurance jeune conducteur, généralement plus chère. L'alternative consiste à payer un abonnement mensuel. Ce dernier est fixé à 12,99 euros et permet d'obtenir des tarifs identiques à ceux des propriétaires d'une voiture Tesla.

Une augmentation similaire pour les tarifs Tesla Model 3

À l'instar du coût aux bornes Supercharger Tesla, les prix de la Tesla Model 3 Propulsion ont été revus à la hausse. De même, les livraisons des véhicules dits d'entrée de gamme ont été allongés. Aujourd'hui, les délais affichés indiquent un report pour l'horizon 2023 au plus tôt.

Cette hausse des prix est notamment due à la rareté de certains composants nécessaires à la fabrication des véhicules électriques. Aussi, les matières premières sont désormais de plus en plus chères, en plus d'être difficiles à trouver. Ces changements coïncident également avec la période où le coût de l'électricité est en perpétuelle augmentation.

En parallèle, Tesla projette de rentabiliser son réseau de quelques 30 000 charges rapides réparties à travers la planète. Cette nouvelle stratégie explique que le nombre de plus en plus important de stations accessibles aux automobiles tierces.