Tesla conclut les huit premiers mois 2019 avec 55 489 ventes en Europe de l’Ouest. Un chiffre qui indique l’essor du constructeur californien sur le marché européen. Il enregistre en effet une croissance de 260 % comparativement à la même période l’an dernier. Désormais, l’entreprise détient 26,8 % de parts de marché.

Les ventes de véhicules électriques se développent progressivement en Europe de l’Ouest. Cette année, 312 380 unités ont été écoulées entre janvier et août, s’il faut tenir compte du chiffre global qui réunit les ventes de modèles 100 % électriques et d'hybrides rechargeables. Ces résultats traduisent une augmentation de 85 % par rapport à la même période en 2018.

Dans ce marché en évolution, Tesla tend à se démarquer par ses prouesses. En effet, la marque californienne détient le plus grand nombre de ventes réalisées sur les huit premiers mois 2019, devançant les constructeurs comme Renault ou BMW.

Franc succès pour la Model 3

À l’origine de cette croissance remarquable, la commercialisation de la Model 3, le véhicule le plus accessible en termes de prix que Tesla ait mis sur le marché. Cette voiture a donc rapidement bénéficié de l’accueil favorable des consommateurs.


Le constructeur californien a réalisé le plus grand nombre de ventes avec ce modèle en Norvège, où il a réussi à écouler 43 397 unités en huit mois. Ce pays se trouve ainsi en tête du classement européen concernant l’immatriculation des véhicules à motorisation électrique. T

esla réalise également une excellente performance en Allemagne, avec 42 288 unités vendues. S’ensuivent les Pays-Bas et la Suisse où la Model 3 a également séduit.

Hyundai et Volkswagen figurent parmi les principaux concurrents du constructeur californien en Europe, bien que leurs ventes soient largement inférieures. Le constructeur coréen est notamment parvenu à vendre 19 403 Kona tandis que la marque allemande a écoulé 17 219 e-Golf.

Parmi les constructeurs qui se partagent le marché de l’électrique en Europe de l’Ouest, il y a également Nissan, le seul à avoir connu une baisse, de l’ordre de 9 %.

Bonne santé du marché européen des voitures électriques

Contrairement à ses voisins européens, la Grèce peine à se convertir à la mobilité électrique, affichant 122 immatriculations seulement de janvier à août 2019. Un pays où l’assurance auto destinée aux véhicules électriques peut donc être un produit secondaire.

Néanmoins, d’une manière générale, le marché du 100 % électrique progresse assez bien en Europe de l’Ouest. Au cours des huit premiers mois de l’année, 206 854 unités ont été vendues. Les modèles à motorisation électrique représentaient ainsi 2,1 % des ventes automobiles réalisées sur cette période.


Plus d’un quart des véhicules vendus étaient des Tesla. L’arrivée de nouveaux modèles électriques a néanmoins été annoncée récemment chez les concessionnaires. Leur commercialisation pourrait ainsi impacter la position du constructeur californien. Mais pour l’heure, le monopole lui appartient. En effet, grâce à sa Model 3, Tesla a réussi à surpasser :

  • Renault qui a vendu 30 925 Zoe ; 
  • Nissan qui a écoulé 21 516 Leaf ; 
  • BMW qui a enregistré 19 616 ventes avec l’i3.

Les experts estiment que la croissance du marché des voitures électriques sur le Vieux Continent devrait se maintenir cet automne.