Selon l’agence américaine de la Sécurité routière, la NHTSA, Tesla mettra à jour Passenger Play. Son but : empêcher les automobilistes d’accéder aux jeux vidéo via le système du véhicule en état de conduite. Sur ce sujet, 580 000 voitures de la marque au T étaient visées par une enquête de la NHTSA.

Pour les propriétaires de certaines Tesla, Passenger Play donne la possibilité d'essayer quelques jeux vidéo au volant. C'est ce qu'a découvert le quotidien américain New York Times au début du mois en cours. À titre indicatif, il s'agit d'une fonctionnalité intégrée dans les Model Y, X, S et 3 du constructeur texan d'automobiles.

Cependant, l'écran affiche un avertissement lorsque le véhicule se trouve sur la route. Celui-ci informe que dans cette situation, uniquement les passagers peuvent faire une partie de Solitaire, par exemple. Malgré tout, un conducteur a déposé une plainte auprès de la NHTSA, l'agence de la Sécurité routière aux États-Unis.


Faire les deux en même temps intensifie le risque d'accident

Dans la plainte formulée par un habitant de l'Oregon, de Lake Oswego, il est écrit :

Comment se fait-il qu'un fabricant soit autorisé à afficher des vidéos qui empêchent clairement de se concentrer et prennent les deux tiers de l'écran dont le conducteur a besoin pour disposer de toutes les informations sur son véhicule ?

Après réception de celle-ci, la NHTSA a ouvert une enquête de sécurité autour de la fonctionnalité en cause. Annoncée le 23 décembre 2021, celle-ci concerne environ 580 000 voitures de la firme basée à Austin. Cette dernière surveille déjà de très près Autopilot, son outil d'aide à la conduite qui suscite la controverse.

Précisément, les automobiles visées par l'investigation portent sur les modèles susmentionnés. L'agence américaine de la Sécurité routière avait prévenu que la fonctionnalité dont ils sont dotés, le Passenger Play :

Est susceptible de distraire le conducteur et augmente le risque d'accident.

Une information que les compagnies d'assurance jeune conducteur, entre autres, devront prendre en compte.

L'entreprise modifiera le logiciel Passenger Play

La NHTSA spécifie que l'option permettant de jouer en pleine conduite n'est disponible que depuis l'année dernière, en décembre. Auparavant, Passenger Play pouvait être activé uniquement lorsque le véhicule se trouvait à l'arrêt.

D'après l'agence outre-Atlantique de la Sécurité routière, Tesla actualisera son logiciel pour désactiver ce dispositif lorsque celui-ci se meut. Un représentant de l'organisme a précisé que l'entreprise a avisé l'agence qu'elle corrigerait le Passenger Play. Avant cette décision, elle a mené une évaluation au préalable de cette fonctionnalité, poursuit la porte-parole de la NHTSA.

Et de poursuivre que dans une nouvelle version, cette dernière :

[…] Sera désormais verrouillée et inutilisable lorsque le véhicule est en mouvement.

Cet ajustement visera à empêcher les automobilistes de jouer sur le système de l'automobile quand ils conduisent. Ils devront donc choisir entre s'amuser ou se concentrer sur la route.

Dans ce contexte, les États-Unis semblent très en retard comparés à la France. Dans l'Hexagone, les fonctionnalités telles que Passenger Play doivent en effet être désactivées, pour que l'automobile obtienne une homologation.