De la recherche de la voiture aux négociations de garanties, l’achat en concession est compliqué et chronophage. Pour une meilleure expérience client, les grands concepteurs proposent la vente en ligne. Des fabricants tels que Mercedes-Benz disposent désormais de plateformes où la vente se conclut à distance. Pour ce faire, il suffit d’une signature numérique à partir d’une application mobile dédiée.

À l'ère du tout numérique, les comportements d'achat des consommateurs ont changé. Conscients de cette révolution, les grands constructeurs automobiles ont modifié leurs stratégies. Chez Mercedes-Benz par exemple, l'acquisition d'une voiture se fait désormais en quelques clics. Cette démarche qui entre dans le cadre de la lutte contre le coronavirus est gage de succès.

La vente en ligne de véhicules est un processus simple où tous les modèles disponibles sont présentés en photos. Parce que l'achat d'une voiture neuve nécessite un budget conséquent, une assurance est de mise. Ce contrat est la garantie de protection contre les éventuels piratages des données personnelles.


La signature numérique pour simplifier l'achat à distance chez Mercedes-Benz

Si le concept d'e-commerce n'est pas nouveau, les constructeurs automobiles seniors commencent tout juste à s'y adapter. C'est le cas pour Mercedes-Benz, la référence allemande des voitures luxueuses et des sportives premium. Pour se rapprocher des clients connectés, elle a créé une plateforme de vente en ligne en 2016. Le site web permettait déjà aux intéressés de visualiser les véhicules et d'opter pour une livraison à domicile. Mais avec le système de signature numérique via l'application Daimler Signature App, aujourd'hui, la vente se fait entièrement à distance.

Disponible gratuitement sur Google Play Store et Apple App Store, cette application applique les dernières normes en vigueur. Des codes d'authentification à utilisation unique sont exploités, ainsi que le cryptage des données personnelles pour assurer leur protection.

La marque allemande espère rendre les voitures de luxe plus accessibles. Si autrefois il fallait signer au moins 3 documents différents pour conclure la vente, la signature en ligne suffit.

Les contraintes spatio-temporelles s'effacent, car il n'est plus nécessaire de se déplacer chez le concessionnaire. Tout ce qu'il faut, c'est un smartphone, une tablette ou un PC pour créer un compte acheteur sur Mercedes Me. Avec cette approche, Mercedes-Benz espère réaliser 15 % des ventes mondiales en 2025.


Le concept d'e-commerce chez les autres concessionnaires

La marque allemande n'est pas la seule à profiter des changements engendrés par la crise sanitaire. Depuis les périodes de confinement, d'autres sites de vente en ligne à succès s'intéressent à la vente de voitures. Chez eBay Motors, une voiture particulière ou un véhicule poids lourds est vendu toutes les 3 minutes. Tous les mois, la plateforme enregistre 7,4 millions de nouveaux visiteurs.

Chez Vroom, le concept consiste à éviter le passage en concessionnaire pour acquérir ou vendre un véhicule. Les clients se contentent de publier des offres en ligne. Au premier trimestre 2020, le site a réussi à écouler 10?860 voitures, soit une hausse à 86 % du taux de vente. Le chiffre d'affaires de la société a atteint les 630,5 millions de dollars, avec une croissance annuelle de 60 %.

Ces succès confirment le fait que les consommateurs privilégient le confort d'achat. Cela ne demande plus beaucoup de temps pour comparer les offres des concessionnaires afin de trouver le véhicule de ses rêves. Plus besoin de passer en showroom pour écouter le discours préparé d'un vendeur. La paperasse s'allège et il ne faut plus qu'un minimum de temps pour conclure un achat.