Fortement impactée par le confinement, la filière automobile se rétablit progressivement en France. Les mesures déployées par le gouvernement ont contribué à ce redressement. En juillet dernier, 178 981 véhicules ont été immatriculés dans le pays, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période en 2019. Les constructeurs français ont enregistré les meilleures ventes.

En juillet 2020, il s'est vendu 178 981 voitures en France, contre 172 225 unités durant la même période l'an dernier, selon AAA DATA. Cette hausse est notamment due au plan mis en place par le gouvernement en vue de relancer la filière automobile.

Les demandes de devis assurance auto se sont certainement multipliées pour la Clio ainsi que pour la 208 et la 2008 le mois dernier. En effet, ces voitures font partie des best-sellers sur cette période. Ainsi, Renault et Peugeot se sont hissés en tête du classement des modèles les plus écoulés dans l'Hexagone. Le podium est complété par Citroën.


Certains constructeurs ont affiché une grande résilience face à la crise

En dépit de près de deux mois d'inactivité en raison de la crise sanitaire, le premier semestre 2020 s'est soldé par de bons résultats pour le secteur automobile en France. Depuis janvier 2020, 894 779 voitures ont été vendues dans le pays. En guise de comparaison, 1 338 667 immatriculations ont été effectuées sur la même période en 2019. Les analystes d'AAA DATA notent :

Le marché se porte bien grâce aux particuliers qui représentent la majorité des immatriculations, soit un niveau supérieur à l'avant-crise.

Tesla figure parmi les rares constructeurs à avoir enregistré des ventes en hausse. Depuis le début de l'année, la marque américaine a écoulé 4 158 voitures, soit une augmentation de 1,76 % comparativement au premier semestre 2019. Porsche a aussi plutôt bien résisté à la crise. Avec 2 476 immatriculations de janvier à juillet 2020, le fabricant allemand accuse néanmoins une légère baisse de 1,59 %.

Une forte demande pour les marques françaises

En juillet dernier, plusieurs constructeurs automobiles étrangers ont accaparé d'importantes parts de marché en France. Tel est notamment le cas de Toyota qui y a écoulé 10 959 modèles, soit une hausse de 15 % en un an. Il en va de même pour les marques coréennes Kia et Hyundai dont les ventes se sont respectivement établies à 5 054 (+31 %) et à 4 426 unités (+20 %). Selon les experts d'AAA DATA :

Cela s'explique notamment chez Hyundai et Kia par leur nouveau mix-motorisation orienté vers l'électromobilité très porteuse actuellement.

Quoi qu'il en soit, les marques françaises ont été les plus plébiscitées. Avec 33 482 immatriculations, Renault a enregistré une augmentation de 41 %. La marque au losange est suivie par Peugeot qui a immatriculé 32 737 voitures le mois dernier, soit une croissance de 6 % en un an. Citroën arrive en troisième place, avec 15 835 unités vendues. Cela dit, le fabricant observe un repli de 20 % comparativement à juillet 2019.