Le développement des ZFE ou zones à faible émission va de pair avec une nouvelle forme d’arnaque en France. Effectivement, les automobilistes doivent acheter la vignette Crit’Air pour circuler dans les localités concernées. Celle-ci est disponible à un prix abordable sur le site officiel du gouvernement. Cependant, certains en profitent pour la facturer à un tarif 20 fois plus élevé.

Les zones à faible émission font partie des dispositifs mis en place dans l'Hexagone pour réduire la pollution. Ce programme vise notamment à limiter les émissions générées par le transport. Sa mise en place s'accompagnait de la création de la vignette Crit'Air. Il s'agit du sésame qui permet aux automobilistes de se déplacer dans les localités visées par le programme. Certaines personnes ont cependant trouvé une nouvelle manière de gagner de l'argent avec cette pratique. Elles ont créé des sites web qui proposent d'effectuer la demande à la place du conducteur. Le coût demandé dépasse largement celui fixé par le service du gouvernement.


Toujours vérifier avant de commander

En allant sur Internet, les utilisateurs peuvent découvrir certains de ces sites en premières pages des résultats de recherche. En effet, leur pratique ne va pas à l'encontre des cadres législatifs en vigueur. Il appartient ainsi aux consommateurs de faire preuve de vigilance pour éviter leurs pièges. Tout comme ils doivent consulter un comparateur assurance auto, vérifier les informations du site avant de passer commande est aussi judicieux.

Ces plateformes sont reconnaissables par leur méthode. La plupart demandent d'ailleurs à l'utilisateur de renoncer à son droit de rétractation. Elles s'assurent de cette manière que le client n'entreprend aucune démarche qui peut nuire à leur activité.

Consulter attentivement la page d'accueil permet aussi de les identifier. Certaines d'entre elles indiquent en pied de page qu'elles proposent un service privé pour la demande de certificat anti-pollution. Il est mentionné que le site n'est pas rattaché à l'administration publique.

Un certificat à moins de 4 euros sur le site officiel

La plateforme précise parfois qu'il est possible d'avoir la vignette sur le site du gouvernement sans s'acquitter d'un frais supplémentaire. Pour tromper les utilisateurs, ces sites se présentent souvent comme un intermédiaire. Ils promettent une procédure simplifiée et un gain de temps en s'occupant de la demande.


Cette démarche n'est pourtant pas nécessaire et chaque automobiliste peut directement commander la vignette sur le site officiel de Crit'Air. D'ailleurs, le site officiel la propose à moins de 4 euros contre 59,90 euros sur les plateformes intermédiaires.

Cette arnaque cible notamment les conducteurs des grandes métropoles où les ZFE sont implémentées. Pour rappel, ce dispositif existe en France depuis quelques années et vise à favoriser une conduite plus écologique. L'objectif est d'inciter les habitants à opter pour des véhicules moins polluants.