Les grandes marques de voitures allemandes ont été impactées par un manque d’approvisionnement en pièces. Elles ont dû revoir leurs priorités pour limiter et compenser les pertes. Porsche, Mercedes et BMW, entre autres, se sont concentrées sur les voitures de luxe. Cette initiative leur a permis d’’enregistrer des chiffres records dans leur histoire.

Selon Lutz Meschke, directeur financier de Porsche, les Asiatiques restent les principaux acheteurs de voitures allemandes. Alors que la vente des véhicules de classe A stagnent, le haut de gamme connaît une ascension fulgurante. La promotion des voitures de luxe est la méthode utilisée par les marques allemandes pour rentabiliser leurs activités. La guerre qui sévit en Ukraine risque en effet de bouleverser l'industrie de l'automobile. BMW et Porsche ont déjà été contraints à suspendre leur production, faute de câbles. Même si Oliver Zipse, président de BMW reste optimiste, les prévisions de bénéficies pour l'année 2022 ont été revues à baisse.


La promotion des voitures de luxe

L'année 2021 est celui des chiffres records pour les marques allemandes .

Nicolas Peter, directeur financier de Porsche, souligne :

La force du groupe est d'être bien positionné sur le secteur prémium.

Le patron de Mercedes, Ola Källenius, a aussi affirmé sa volonté de continuer sur le haut de gamme.

Le marché augmente ainsi de :

  • 8 % pour BMW avec 2,5 millions de véhicules ;
  • Environ 11 % pour Porsche avec près de 302 000 véhicules ;
  • 13 % pour Lamborghini ;
  • 30 % pour Mercedes.

La part des berlines est non négligeable. Elle est de 12,7 % pour Mercedes, un chiffre marquant dans son histoire centenaire. BMW le suit de très près avec un retour de 10 % sur les ventes. Il s'agit de la meilleure performance depuis 2017 pour la marque munichoise.

L'assurance automobile est obligatoire pour tout propriétaire, que la voiture soit en marche ou en arrêt. Le choix se fait notamment en fonction du tarif, des garanties et de la couverture souhaitée. Recourir à un comparateur assurance auto permet de trouver les meilleures offres.

La santé de la filière automobile allemande

Les marques allemandes enregistrent des bénéfices d'exploitation élevés :

  • 5,3 milliards d'euros pour Porsche, soit un taux de 27 % ;
  • 16 milliards d'euros pour BMW, un taux qui a triplé ;
  • 29,1 milliards d'euros bruts pour Mercedes.

Le rendement annuel de Porsche par véhicule est de 16 500 euros net. Il est de 5 800 euros pour Mercedes et de 3 900 euros pour BMW. Ces chiffres, apparemment impressionnants, sont dépassés par Ferrari qui empoche 80 000 euros.

Pour survivre malgré l'insuffisance des composants, les constructeurs ont dû restreindre leurs offres. Selon Ferdinand Dudenhöffer, la solution est :

[…] en se concentrant sur les modèles les plus profitables […].

Le résultat est conforme aux espérances. Ainsi, les voitures de luxes sont privilégiées par rapport aux véhicules de classe A. Porsche, Lamborghini, BMW et Mercedes font partie de celles qui se sont concentrées sur le haut de gamme.