En 2018, ce sont environ trois millions d’automobilistes étrangers de passage en France qui ont été verbalisés, soit un recul de -1,2 % comparé à 2017. Les Belges sont ceux qui se font le plus épingler pour excès de vitesse. Dans le même temps, le nombre d’infractions commises par les Français a aussi diminué par rapport à l’année précédente.

Les Français de moins en moins flashés

Il semblerait que le nombre de PV émis aux automobilistes français a enregistré une baisse de -8,8 %. En cause, l’explosion des destructions des radars liées au mouvement des Gilets jaunes depuis novembre 2018.

Hormis ces incidents techniques, ce ralentissement s’explique aussi par les comportements des conducteurs français qui ont évolué.

En effet, le gouvernement a constaté une réduction perceptible de leur vitesse moyenne après l’entrée en vigueur de la limitation à 80 km/h en juillet 2018. Cela a eu un impact non négligeable sur les contraventions routières.

À noter qu’en plus de la vitesse excessive, les radars automatiques peuvent désormais verbaliser les voitures sans assurance auto.


Près de 3 millions de contraventions envoyées à l’étranger

2,9 millions d’avis de contravention ont été expédiés à l’étranger, selon le site Internet Radars-Auto. Une proportion importante en raison de l’accord de libre-échange signé entre 19 pays européens parmi lesquels tous les pays limitrophes de la France.

Cette convention précise que les automobilistes étrangers enfreignant les règles sur les limitations de vitesse et qui reçoivent des avis de contravention doivent payer leurs amendes sous peine d’être sanctionnés.

Ce chiffre considérable découle du fait que beaucoup d’étrangers ne connaissent pas la nouvelle réglementation appliquée depuis le 1er juillet 2018 sur la baisse de la limitation de vitesse sur les routes secondaires.

En outre, l’entrée de nouveaux pays partenaires (le Portugal et la Lituanie) a contribué à l’augmentation du nombre de PV envoyés.

Les Belges en tête du palmarès

Les conducteurs belges ont reçu le plus d’avis de contravention (418 535) pour excès de vitesse de la France l’année dernière.

Les Allemands se retrouvent à la seconde place du podium avec 348 098 avis envoyés, devançant les Néerlandais (329 783), troisièmes.