Fin mai, le gouvernement a levé le voile sur le plan de relance de l’industrie automobile. Le barème du bonus écologique pour les véhicules électriques et hybrides a été revu à la hausse, avec un maximum de 7 000 euros. À cela vient s’ajouter une autre aide beaucoup plus élevée, celle de la prime à la conversion de ces catégories de véhicules, pouvant atteindre 5 000 euros. Les constructeurs en profitent pour proposer des offres de location longue durée très attrayantes.

Le bonus environnemental comme fer-de-lance

Le nouveau bonus environnemental permettrait d'économiser jusqu'à 12 000 euros sur le prix d'achat d'un modèle électrique neuf. Mais à deux conditions :

  • le futur propriétaire ne doit pas déclarer plus de 18 000 euros dans son revenu fiscal annuel (contre 13 500 euros auparavant) ;
  • il doit mettre à la casse une vieille voiture essence immatriculée avant 2006 ou un diesel « âgé » de plus de 9 ans.

Cependant, seuls les 200 000 premiers acheteurs pourront bénéficier de ces subventions. À ce titre, les offres LLD proposées par les constructeurs seront accessibles uniquement jusqu'à fin juin 2020.


Elles sont aussi assorties de crédits kilométriques assez restreints de 7 500 kilomètres à l'année. Avec ces formules, le premier loyer va quasiment « absorber » tout le bonus écologique.

Toujours dans la liste des avantages économiques mis en avant afin d'inciter les particuliers à acquérir des véhicules « verts », le faible coût de l'assurance voiture électrique par rapport à celle des modèles à motorisation thermique.

Les meilleures offres LLD pour les modèles électriques et hybrides

Les constructeurs automobiles ont profité de la réactualisation des aides pour lancer des offres alléchantes destinées à encourager l'achat d'un modèle électrique. Ces formules de vente sont concentrées essentiellement sur les LLD.

Parmi les meilleures offres LLD sur le marché, celle de la Kia e-Niro se démarque du lot. Elle est accessible à seulement 47 euros par mois pour une durée de 25 mois avec un premier loyer de 3 250 euros. La Kia e-Soul est également disponible avec une mensualité de 65 euros sur 25 mois, avec un apport un peu moins élevé de 2 000 euros.

Chez Nissan, la Leaf est proposée à partir de 139 euros, avec une formule qui court sur 49 mois. Le montant de l'apport est globalement amorti par le bonus gouvernemental et la prime à la conversion.


La dernière offre concerne la Corsa-e d'Opel qui s'étale sur 48 mois avec une mensualité de 149 euros.

Du côté des constructeurs français, l'on retrouve l'indéboulonnable Zoé de la marque au losange, accessible à partir de 79 euros par mois, amortissable sur 37 mois et dont le premier loyer est compensé par les aides gouvernementales.

Quant à Citroën, le constructeur propose sa C-Zero à 109 euros par mois pour une formule qui s'étale sur 2 ans. Le premier loyer étant couvert par le bonus écologique de 7 000 euros.