Contraints par la réglementation européenne CAFE (Corporate average fuel economy) qui les oblige à réduire à 95 g/km en moyenne les émissions de CO2 des moteurs, les constructeurs misent sur de nouveaux modèles « zéro émission » pour séduire les entreprises. D’autant plus que les gestionnaires de flottes doivent prendre des mesures pour faire face aux enjeux écologiques. De nombreuses nouveautés sont attendues à la rentrée et tous les modèles sont concernés.

Citadines : Renault, Peugeot et Citroën se démarquent

La concurrence risque d'être rude cet automne avec l'arrivée de nouvelles offres de voitures hybrides, hybrides rechargeables ou 100 % électriques.

Outre leurs avantages économiques et écologiques, l'assurance auto pour ces modèles coute moins cher que pour des motorisations thermiques. Et un seul contrat peut couvrir l'ensemble du parc.

Actuellement, la Renault Clio, la Peugeot 208 et la Citroën C3 restent prisées par les entreprises, alors que la Fiat 500 fait son entrée sur ce segment depuis fin août. La marque entend rivaliser avec la Toyota Yaris, les Renault Twingo et Zoé qui se trouvent dans le top 20 des ventes. La Dacia Sandero va également cibler les entreprises à la rentrée avec un nouveau modèle dévoilé ce mois-ci.


Les compactes et berlines font peau neuve

Dans la catégorie « compactes », la Volkswagen ID.3 et son autonomie de 400 km demeure très appréciée. Renault se fixe comme objectif de rester dans le top 10 des ventes auprès des entreprises et organisations avec sa Mégane. Tesla et Peugeot comptent sur la rentrée pour mieux positionner leurs voitures.

La Citroën C4 fait son entrée avec une silhouette plus dynamique et une motorisation disponible en mode thermique (essence ou diesel) ou 100 % électrique.

Mercedes mise sur l'innovation de sa Classe E pour séduire les entreprises. La berline premium est déclinée en diesel ainsi qu'en versions micro-hybride 48 V et hybride rechargeable diesel-électrique.

D'autres marques débarquent sur les SUV et Crossovers

Concernant les crossovers, la clientèle business aura l'embarras du choix cet automne notamment avec la Renault Captur dotée d'une technologie hybride rechargeable et la nouvelle version de la Peugeot 3008 (avec deux motorisations hybride rechargeable) qui occupe la seconde place des ventes aux professionnels au premier semestre.

Toyota a pour ambition de susciter l'intérêt des gestionnaires de flottes avec Highlander, son nouveau SUV hybride de 240 chevaux à 7 places. Ces derniers pourront également suivre de près d'autres modèles améliorés, comme Kona (N et N Line) de Hyundai, Stonic de Kia, Skoda Enyaq iV, BMW iX3, etc.

Reste à savoir si ces nouveaux modèles sauront convaincre une clientèle professionnelle dans un contexte économique incertain.