Une nouvelle unité de production sera installée à Wolfsburg, près du site historique du groupe Volkswagen. Elle devrait être opérationnelle d’ici 2026 selon les prévisions établies du constructeur automobile. Elle s’occupera notamment des modèles électrifiés à l’instar de la Trinity, la nouvelle gamme sur laquelle Volkswagen travaille actuellement. Les marques promues auparavant ne seraient pas pour autant délaissées.

Les prochains véhicules électriques du constructeur allemand Volkswagen pourront sortir de son usine à Wolfsburg. Le site est connu pour la production des modèles historiques comme le Golf. Le groupe indique toutefois vouloir y édifier une nouvelle usine qui s'occupera principalement de sa gamme électrique. Les travaux commenceront bientôt pour un investissement estimé à environ 2 milliards d'euros. Cette nouvelle unité devrait néanmoins permettre à Volkswagen de faire face à la concurrence, celle de Tesla notamment. Il y développera son futur véhicule baptisé Trinity qui est à la fois électrique et autonome. L'objectif est de parvenir à 250 000 unités produites chaque année.


Une solution pour la création d'emplois

Le projet a finalement été concrétisé après les nombreux échanges menés en interne. L'enjeu est double. Pour le groupe, la construction d'une nouvelle usine fait partie de ses stratégies de développement. Elle représente en revanche une solution alternative du point de vue des salariés.

En effet, Volkswagen avait récemment prévu de supprimer 10 000 postes. Cette décision a été prise face à des ressources sous-exploitées dans un contexte encore marqué par la pénurie de semi-conducteurs. L'ouverture d'une nouvelle usine servira à les récupérer, ou du moins une partie d'entre elles. L'unité de production nouvellement construite doit réunir près de 5 000 salariés. Elle reflète ainsi une initiative encourageante pour le comité d'entreprise.

D'un point de vue stratégique, une nouvelle structure aiderait à préserver la production des modèles classiques, notamment le Tiguan et le Tayron. Elle serait également utile pour le renouvellement du Golf. Le développement d'un marché sur ces gammes se traduit aussi par une croissance auprès des organismes d'assurance. Les automobilistes peuvent effectuer une simulation assurance auto pour déterminer le montant de leurs primes.

Améliorer la compétitivité du groupe

L'usine de Volkswagen sera bâtie dans le quartier de Warmenau. Elle prendra place près du site qui a servi pour la fabrication du Golf ou de la Coccinelle. Elle devrait s'occuper de la gamme Trinity, une voiture électrique qui sera partiellement autonome. Elle serait dotée de la technologie de niveau 4.

La création de la plateforme SSP devrait simplifier la coordination des activités sur les deux sites. Le groupe compte également limiter les variations possibles. Les travaux de construction seront lancés au printemps 2023 pour se terminer en 2026. Cet investissement a eu lieu alors que Tesla vient d'obtenir l'agrément pour produire ses premiers véhicules en Europe. Son unité de production est installée en Allemagne, à Grunheide, une ville située à proximité de Berlin.

Il faut dire que le constructeur américain représente l'un des principaux concurrents de Volkswagen. Il est aujourd'hui à un rythme lui permettant de fabriquer un modèle en 10 heures. Du côté allemand, le chiffre est à un véhicule produit en une vingtaine d'heures. Numéro deux au niveau mondial, Volkswagen se fixe un objectif de sortir 250 000 unités par an avec son nouveau site. Sa structure devrait à terme produire 750 000 véhicules.