Depuis janvier dernier, les vols de catalyseur sur les automobiles, et plus particulièrement sur les Toyota, se sont multipliés. Les malfaiteurs parviennent à dérober cette pièce qui est composée de métaux rares en quelques minutes. Ils les expédient ensuite en général vers la Géorgie ou plus globalement vers l’Est, révèle la police du Bas-Rhin.

Les cas de vol de pot catalytique augmentent sur tout le territoire français. De nombreuses idées sont de ce fait partagées sur les forums spécialisés pour protéger les automobilistes contre ce fléau. Certains ont alors équipé leur voiture d'une alarme anti-soulèvement. D'autres ont de leur côté fait mettre des barres de fer autour de leur catalyseur. Pourtant, Mehdi Rhanem du garage strasbourgeois Topstar Auto souligne l'inutilité de ces mesures. Il affirme que l'installation des barres n'est pas très sensée, car elles seront enlevées très rapidement. De même pour l'alarme, parce que sur certaines voitures, les voleurs arrivent à accéder au pot catalytique sans la soulever.


Les victimes portent surtout sur les propriétaires de Toyota

La police du Bas-Rhin suggère pour sa part de parquer l'automobile dans une rue filmée par des caméras de surveillance. Le stationnement à cheval sur le trottoir est déconseillé, tant il permettrait au malfaiteur d'accéder plus facilement au catalyseur. Enfin, placer le véhicule dans un garage la nuit est également recommandé.

Depuis les premiers cas de vol de pot catalytique, un constructeur est plus touché que d'autres. L'enseigne Toyota apparaît en effet plus fréquemment dans les plaintes déposées auprès des policiers. Un fait qui devrait influer sur les primes d'assurance voiture à payer pour les clients de cette marque.

Depuis le début de l'année, 85 cas de vol de catalyseur ont à ce titre été enregistrés à Strasbourg. Sur ce nombre, 29 concernaient des Toyota Prius. Mehdi Rhanem explique que ces composants coûtent plus cher chez la firme japonaise :

[…] Tout simplement car ils sont plus gros. Donc il y a plus de métaux rares.

Les voleurs sont bien équipés

Main-d'œuvre non incluse, le prix à payer pour faire changer un catalyseur de Toyota s'élève à 1 500 euros. À noter que les alvéoles de cette pièce sont constitués de métaux précieux comme la platine, le palladium, le rhodium… À titre indicatif, il est possible que la valeur de ce dernier élément dépasse 10 à 100 fois celui de l'or.

De quoi susciter la convoitise des voleurs, qui réussissent à subtiliser les pots catalytiques en un rien de temps. La police du Bas-Rhin confie à l'antenne alsacienne de France 3 :

Ils découpent ça à la meuleuse, en se glissant sous le véhicule.

Le responsable des pièces détachées du garage mulhousien de Toyota, Omer Aygul, poursuit que les vols s'exécutent extrêmement vite :

[…] On a eu le cas où, dans la précipitation, des voleurs ont pris le silencieux pour le catalyseur.

Au cours de l'année 2021, la police bas-rhinoise a reçu 68 plaintes, pour une dizaine d'interpellations, à Strasbourg. En 2022, une seule personne a été prise en flagrant délit pour vol de pot catalytique.