Pour remplacer la remise sur le prix du carburant qui disparaitra à la fin de l’année, le gouvernement a prévu une nouvelle aide à destination des ménages les plus modestes. Versée en une seule fois à partir du début de l’année, cette indemnité était initialement destinée aux Français qui utilisent leur voiture pour se rendre au travail. Elle va désormais être étendue aux conducteurs de moto et de scooters.

Des conditions similaires à celles des automobilistes

Ce coup de pouce financier tombe à pic pour les utilisateurs de motos et de scooters, dont les dépenses pour leur engin sont déjà plombées par l'assurance deux-roues obligatoire.

L'exécutif a affirmé dans un communiqué que ce nouveau dispositif d'accompagnement est applicable à tous les types de véhicules, qu'ils soient thermiques, électriques ou hybrides rechargeables. Les modalités de versement sont identiques pour tous les bénéficiaires éligibles à cette aide.

Cependant, le dispositif profitera uniquement aux travailleurs avec des revenus modestes (avec un revenu fiscal de référence par part sous le seuil de 14 700 euros).

Plus précisément, cela équivaut à :

  • 1 314 euros nets/mois pour un seul individu ;
  • 3 285 euros nets/mois pour un couple avec un enfant ;
  • 3 285 euros nets/mois pour une mère seule avec deux enfants ;
  • 3 941 euros nets/mois pour un couple avec deux enfants ;
  • 5 255 euros nets/mois pour un couple avec trois enfants.

Une attribution individuelle

L'octroi de cette indemnité ne se fait pas de manière automatique. La personne qui remplit les conditions d'attribution devra en faire la demande sur le site gouvernement impots.gouv.fr à partir du 1er janvier 2023.

Il lui suffira ensuite de remplir le formulaire en renseignant son numéro fiscal, sa plaque d'immatriculation et son numéro de carte grise. Il devra aussi déclarer sur l'honneur qu'il utilise le deux-roues pour se rendre au travail.

Une fois cette démarche terminée, le montant est directement versé sur le compte en banque du demandeur.

À noter qu'il s'agit d'une aide pour chaque travailleur. Ainsi, un couple pourra toucher 200 euros si les deux partenaires sont éligibles.

À retenir :
  • Tout comme les automobilistes, les utilisateurs de deux-roues auront droit à l'indemnité de carburant de 100 euros à condition que le véhicule soit utilisé pour le travail et que leurs revenus soient modestes.
  • La demande est à effectuer sur le site des impôts.
  • Le chèque carburant n'est attribué qu'à une seule personne.